Vidéo. Côte d'Ivoire: l’UDPCI souffle ses 20 bougies et pense déjà à la présidentielle de 2025

Le360/ Olive Adjakotan
Le 28/11/2021 à 13h14

VidéoL’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI) a fêté ce 27 novembre 2021 à Abidjan son vingtième anniversaire et a saisi cette opportunité pour plaider pour la réhabilitation de l'ex-président ivoirien et fondateur du parti, feu le général Robert Guéï.

2001-2021: cela fait 20 ans que l’Union pour la Démocratie et la Paix en Côte d’Ivoire est présente sur l'échiquier politique ivoirien. Le parti fondé par feu le général Robert Gueï, ancien chef d’Etat, a fêté ce 20e anniversaire dans une ferveur populaire à Abidjan. Militants, cadres, sympathisants, membres et amis du parti arc-en-ciel ont effectué à cet effet massivement le déplacement. Occasion saisie par les uns et les autres pour rendre hommage aux illustres disparus de l’UDPCI dont son fondateur, feu Robert Guéï, assassiné

en septembre 2002 et de réclamer justice.

«Le président Ouattara dans sa campagne a dit quelque chose d’important. Dès que je serai élu, je vais faire la lumière sur la mort du général Robert Guei. (...) Depuis 15 ans maintenant, on attend cette lumière», a affirmé Blé Guirao, secrétaire général de l’UDPCI. 

«C’est le lieu d’insister sur la réhabilitation du président Robert Guéï qui finalement a été la plus grande victime de la guerre que notre pays a connu; une victime innocente qui continue d’être pleurée par sa famille biologique et ses compagnons politiques», a déclaré pour sa part Albert Toikeusse Mabri, président de l’UDPCI

Autre temps fort du 20e anniversaire: la présidentielle de 2025 déjà en ligne de mire.

Avec 8 députés obtenus lors des législatives de mars 2021, le parti est la 4e force politique du pays et veut gouverner les Ivoiriens dans 4 ans. La formation arc-en-ciel a donc annoncé les couleurs avec comme candidat, l’actuel président de l’UDPCI, docteur Albert Toikeusse Mabri et est dans une phase de restructuration qui prendra fin au premier trimestre 2023.

«20 ans après sa création, le temps est venu pour l’UDPCI de gouverner autrement notre pays. Toute chose qui fait de notre future candidature une alternative crédible pour la Côte d’Ivoire», a martelé Albert Toikeusse Mabri, président de l’UDPCI.

«Il faut que chacun s’y mette à partir d’aujourd’hui nous sommes en route pour le palais présidentiel. Quels que soient les obstacles, les difficultés, nous sommes en route pour le palais présidentiel et les gens savent, parce qu’il y a Dieu dedan,s et Dieu a choisi comme prochain président de la république Docteur Albert Toikeusse Mabri, il n’y a rien à faire», a soutenu Blé Guirao, secrétaire général de l’UDPCI.

Le processus de réconciliation nationale, de cohésion sociale et de paix a également été évoqué lors de la célébration des 20 ans de l’UDPCI. Une lucarne toute trouvée par le parti pour inviter le président Ouattara a initié un dialogue inclusif avec tous les acteurs de la vie politique du pays pour une paix durable.

«Aujourd’hui, il nous faut faire une relecture de notre contrat social afin de reconstruire une communauté nationale soudée. Il nous faut bâtir une nation solide, de paix et de solidarité pour une prospérité partagée c’est pourquoi la question fondamentale de la réconciliation et de la cohésion sociale doit être au cœur de nos actions. C’est ensemble que nous parviendrons à bâtir la nation», a indiqué Albert Toikeusse Mabri, président de l’UDPCI. 

Célébré sous le thème «l’UDPCI, 20 ans d’engagement pour bâtir la Nation avec Toikeusse Mabri», cet anniversaire a permis la décoration de 205 personnalités du parti. Il convient de noter que le libéralisme social est la philosophie politique de l’Union pour la Démocratie et la Paix en Côte d’Ivoire. La formation arc-en-ciel a d’abord été dans l’opposition de 2001 à 2011 puis dans la majorité présidentielle de 2011 à 2020 et depuis mars 2020 il se retrouve encore dans l’opposition.

Par Olive Adjakotan (Abidjan, correspondance)
Le 28/11/2021 à 13h14

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800