Fermer
#Politique

RDC: les mouvements citoyens revendiquent la commémoration des génocides congolais

Mise à jour le 06/08/2022 à 08h45 Publié le 06/08/2022 à 08h45 Par notre correspondant à Kinshasa- Christian Nyamabu Kabeya

#Autres pays : Les mouvements citoyens, auxquels se sont joints politiques, artistes et autres associations, demandent au gouvernement congolais de déclarer la date du 2 août journée dédiée aux morts congolais tombés suite aux atrocités des rebelles et groupes armés.

Les morts congolais victimes des différentes atrocités ne devraient pas être classés dans les oubliettes. Voila le message clé du rassemblement organisé mardi 2 Août 2022 à la Place des évolués, dans la commune de la Gombé.
 
Venus de toutes les régions de la République démocratique du Congo (RDC), les mouvements citoyens, auxquels se sont joints les politiciens et autres activistes des droits humains, ont commémoré les morts congolais.
 
Ils ont, à cet effet, demandé la création d'un tribunal pénal spécial pour le Congo et les Chambres mixtes en charge de juger les auteurs des graves crimes commis en RDC depuis 1990.

>>> LIRE AUSSI: La RDC accuse le Rwanda et le M23 de nouvelles attaques dans l'Est
 
Les mouvements citoyens ont également sollicité auprès du gouvernement l'accélération de la mise en place des mécanismes de justice transitionnelle.
 
Dans leur déclaration, les manifestants ont condamné l'agression de la RDC par le M23, soupçonné d'être soutenu par l'armée rwandaise.
 
En définitive, les mouvements citoyens demandent aux autorités compétentes d'inscrire la date du 2 Août dans les annales de la RDC pour commémorer les victimes du Genocost (génocide perpétré à l’Est du pays pour des raisons économiques).
Le 06/08/2022 Par notre correspondant à Kinshasa- Christian Nyamabu Kabeya