Politique

Burkina Faso: le parti «Les Démocrates» porté sur les fonts baptismaux

VidéoSmaïla Ouédraogo, ex-ministre de la Transition écologique et de l'environnement du dernier gouvernement de Roch Kaboré, a lancé le week-end dernier son parti «Les Démocrates».

Le 29/08/2022 à 12h47

Un mois après sa démission officielle de l’ex-parti au pouvoir, Smaïla Ouédraogo entame une nouvelle étape, décisive, de sa carrière politique. Devant des centaines de camarades, dont les 52 autres membres du Bureau exécutif, l’ancien ministre a dit vouloir offrir au Burkina Faso «une nouvelle option politique jamais réalisée au pays des hommes intègres, à savoir la mise en œuvre véritable du socialisme pragmatique et endogène».

Ouédraogo affiche clairement ses ambitions pour les prochaines batailles électorales avec un parti de gauche et de type nouveau qui entend évoluer désormais à son propre rythme. D'ores et déjà, le parti «Les Démocrates» veut s'attaquer au sous-développement, aux défaillances à tous les niveaux et au taux d’insatisfaction des Burkinabè.

Il a aussi évoqué la nécessité pour la génération actuelle de s’assumer. «Il s’agira pour "Les Démocrates" de regarder sans complexe l’histoire du pays, l'examiner et la questionner sans complaisance et l’assumer dans ses faiblesses, dans ses forces, pour ensemble construire un pays apaisé, qui envisage sereinement son développement», a-t-il souligné, entre autres propos, lors de son discours de lancement.

Par Jean-Paul Windpanda Ouédraogo (Ouagadougou, correspondance)
Le 29/08/2022 à 12h47