Vaccins Covid-19: Alibaba compte s’appuyer sur Ethiopian Airlines pour fournir l'Afrique

DR
Le 03/12/2020 à 14h21, mis à jour le 03/12/2020 à 14h23

Cainiao Network, la branche logistique du groupe Alibaba, compte s’appuyer sur son partenariat avec Ethiopian Airlines pour acheminer les vaccins chinois au Moyen-Orient et en Afrique. Les deux parties consolident ainsi leur partenariat logistique tissé au début de la pandémie du coronavirus.

Les annonces de vaccins efficaces se succèdent suscitant un peu partout l’espoir dans le monde entier. Toutefois, au-delà des moyens financiers pour acquérir les premiers vaccins, un véritable défi logistique se pose pour de nombreux pays, notamment africains, pour disposer des vaccins qui seront mis à leur disposition dans le cadre de certains programmes, comme le mécanisme de financement Covax (Vaccine Global Access), coordonné par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de GAVI (Alliance pour les vaccins).

A ce titre, et pour le continent africain, après avoir assuré l’acheminement des dons (kits de test Covid-19, masques, combinaisons sanitaires, appareils respiratoires, etc.) de la Fondation du groupe Alibaba du milliardaire et philanthrope chinois Jack Ma, PDG du groupe Alibaba, au profit de tous les pays africains au début de la pandémie du Covi-19, Ethiopian Airlines a été choisie une fois encore par Cainiao Network, la branche logistique du groupe Alibaba, pour assurer la distribution des vaccins Covid-19 fabriqués en Chine vers le Moyen-Orient et l’Afrique.

«Nous sommes actuellement en pourparlers avec les fabricants de vaccins chinois et des organisations internationales sur la coopération logistique visant à acheminer les vaccins Covid-19», a déclaré ce jeudi une porte-parole de la société Cainiao à Reuters.

Cainiao est une société logistique qui assure la livraison pour le marché du commerce électronique d’Alibaba. Fort de son expérience dans ce domaine, elle entend livrer les vaccins dans le monde entier en 72 heures.

Pour assurer de manière efficiente le transport des vaccins produits par les fabricants chinois vers l’Afrique et le reste du monde, la société du groupe Alibaba s’appuie sur le service fret aérien d’Ethiopian airlibes qui va transporter les vaccins de l’aéroport chinois de Shenzhen, dans le sud de la Chine, qui a reçu la certification CEIV Pharma de l’IATA, vers l’Afrique et le reste du monde via la le hub de Dubaï. Il s’agira ainsi de la première route régulière de la chaîne de froid médicale transfrontalière en Chine pour le transport des vaccins Covid-19, une fois les vaccins approuvés.

Le choix d’Ethiopian s’explique par le fait que la compagnie éthiopienne, forte de sa flotte cargo, dispose aussi de toute la logistique pour le transport de bout à bout avec une gestion très efficace de la chaîne du froid aussi bien dans les avions cargo d’Ethiopian qu’au niveau de sa plateforme aéroportuaire de Bole à Addis-Abeba.

Plus clairement, pour les vaccins, il faudra maintenir la température durant le processus de chargement des conteneurs chez le producteur, dans les camions de transport jusqu’au tarmac, puis leur chargement dans les avions et au niveau des installations aéroportuaires. En clair, il faut que les vaccins ne soient exposés que très faiblement aux influences environnementales.

Contrairement au vaccin de Pfizer qui doit être conservé à des températures inférieures ou égales à 70 degrés Celsius, les vaccins chinois ne doivent être conservés qu’à des températures comprises entre 2 et 8 degrés Celsius.

Rappelons que plusieurs fabricants de médicaments chinois se sont engagés dans la production de vaccin contre le Covid-19, dont Sinovac Biotech Ltd, CanSinoBio Sinopharm.

Quant à Ethiopian Airlines, durement touchée par la pandémie du Covid-19, elle a su s’adapter rapidement en maintenant 10% de son activité grâce à l’offre cargo qui a permis le transport de masques, équipements médicaux, vivres et autres matériaux aux quatre coins du monde.

Face à une forte demande mondiale, la compagnie, qui ne disposait que de 12 appareils cargo, a développé ce créneau, n’hésitant pas à déboulonner les sièges de 24 appareils passagers pour tripler ses capacités. Actuellement, la flotte dédiée au créneau cargo est de 36 appareils dont de nombreux appareils de nouvelles génération pour 58 destinations de par le monde. 

Par Moussa Diop
Le 03/12/2020 à 14h21, mis à jour le 03/12/2020 à 14h23

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800