Société

Rwanda: «Green City Kigali», la ville verte à 5 milliards de dollars lancée

Bloqué par la pandémie du Covid-19, le projet Green City Kigali, la ville verte de Kigali, vient d’être lancée. La phase pilote a été mise en route et le projet, rebaptisé «Wakanda» par les Rwandais, nécessitera un coût total de 5 milliards de dollars.

Par Moussa Diop
Le 15/09/2022 à 16h23, mis à jour le 15/09/2022 à 16h27
Rwanda: «Green City Kigali», la ville verte à 5 milliards de dollars lancée
DR

Après les lancements de la Kigali Innovation City (Cité de l’innovation multifonctionnelle de Kigali), sorte de «Silicon Valley» africaine, et le Kigali International Financial Center (Centre financier international de Kigali), le Rwanda, pays des services, souhaite désormais s’afficher comme une des références en matière environnementale et de développement durable.

Les autorités du pays viennent de lancer la phase pilote de l’ambitieux projet Green City Kigali (Ville verte de Kigali), rebaptisée «Wakanda» par les Rwandais en référence au blockbuster américain Black Panther dont la majeure partie de l’action se situe dans le royaume imaginaire de Wakanda.

Une fois achevée, Green City Kigali, cité à 100% durable, abritera plusieurs milliers de logements construits à partir de matériaux durables locaux. La ville sera alimentée par l’énergie solaire et le biogaz grâce à une unité de traitement durable des déchets valorisant le recyclage. De même, un système de collecte des eaux usées et pluviales sera mis en place et les eaux seront traitées et réutilisées grâce à des réservoirs de stockage à l’échelle industrielle.

Outre les logements, Green City Kigali comprendra de nombreux établissements commerciaux et des bureaux connectées à même d’accueillir des entreprises innovantes, des centres de production artisanale intégrés, etc.

Les forêts urbaines seront préservées et étendues au niveau de la ville et les habitants circuleront en véhicules électriques. Des pistes pour vélos et motos électriques seront également aménagées. Mieux, il est même prévu la mise en place de téléphériques pour le transport en commun.

D’un coût de 5 milliards de dollars, cette ville verte qui sera réalisée sur une aire de 620 hectares dans la banlieue de Kinyinya Hill, va bénéficier des concours financiers de plusieurs partenaires. Parmi ceux-ci figurent, entre autres, l’Agence allemande de développement (Kfw) et le Fonds vert pour le climat (GCF). Le projet pilote qui vient d'être lancé porte sur une aire de 16 hectares et permettra la construction d’habitats écologiques pour environ 8.000 personnes.

Afin de faciliter l'accès aux logements de Green City Kigali au plus grand nombre, des systèmes de crédits et de prêts innovants (location-achat) permettront aux personnes à faibles revenus d’obtenir un financement leur permettant d’acheter des logements abordables. Et les plus pauvres bénéficieront des logements sociaux.

A travers ce projet innovant, le Rwanda affiche son engagement à promouvoir les villes durables et démontre qu’il est possible d’assurer un développement urbain durable à grande échelle. Green City Kigali pourrait servir de catalyseur pour la construction d’autres villes vertes nouvelles aussi bien dans le pays que dans le reste de l’Afrique. De même, elle va contribuer à résorber le déficit en logements du pays et à lutter contre l’urbanisation sauvage.

Kigali est déjà considérée comme la ville la plus écologique d’Afrique. Et à travers ce nouveau projet, le Rwanda compte réduire de manière significative l’impact du changement climatique.

Par Moussa Diop
Le 15/09/2022 à 16h23, mis à jour le 15/09/2022 à 16h27