Sports

Vidéo. Mondial 2022 Qatar: les espoirs se sont éteints pour les Burkinabè face aux Algériens

VidéoComptant pour la 5e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 au Qatar, la rencontre du mardi 16 novembre 2021 a opposé le Burkina Faso aux Fennecs d’Algérie sur le stade de Blida.

Par Jean-Paul Windpanda Ouédraogo (Ouagadougou, correspondance)
Le 17/11/2021 à 17h37, mis à jour le 18/11/2021 à 07h37
Mondial 2022 Qatar: les espoirs se sont éteints pour les Burkinabè face aux Algériens
le360 Afrique/Ouédraogo

Dans le match qui les a opposés aux Fennecs, le mardi 16 novembre à Blida, les Etalons du Burkina Faso ont fait match nul face à l’Algérie (2-2). Comptant pour la phase de groupes des qualifications pour le Mondial 2022, ce match, avant son coup d’envoi, a suscité beaucoup d’espoirs auprès des supporters burkinabè.

«C’est vrai. Il y a une rivalité qui est là. Mais quel que soit alpha, nous devons faire en sorte que le meilleur gagne. Et je sais que le Burkina Faso va gagner Incha Allah», prédisait Alexis Zoubga, un supporter. Un autre, Abdoul Tarnagda, était rassurant sur la qualité probable du match allait va bientôt débuter.

«Au match aller, les Etalons étaient représentés. On a déjà mieux que l’Algérie donc on n’a pas de soucis à se faire. On gère bien la défense, on met un but et je pense que c’est bon», commentait-il.

Début des hostilités pour le premier temps de jeu. Les Etalons étaient déterminés et s’inscrivaient dans une bonne dynamique pour livrer une grosse prestation. Mais l’ouverture du score, à la 21e minute par Mahrez, le capitaine de la formation algérienne, a alors commencé à gâcher aux supporters l’occasion de voir les Etalons se qualifier. 

Et quand sont venues les agitations dans le camp adverse (Algérie), et que les Burkinabè, à la 37e minute, ont égalisé le score, le buteur Zakaria Sanogo a fait renaître les espoirs. La première mi-temps s’est achevée sur une parité au score (1-1). 

«On ne veut pas plus que ça. On veut un but seulement pour être qualifié. C’est déjà bon. 1-1 à la mi-temps, c’est un score prenable. C’est bon», espérait toujours-Jean Claude Kaboré, un supporter.

Au deuxième temps de jeu, les Etalons se sont montrés encore plus agressifs. Mais les Fennecs, par l’entremise de Feghouli, ont inscrit un second but à la 68e minute. Le score a été égalisé 15 mn plus tard sur penalty par Issoufou Dayo des Etalons.

Quand l’arbitre a sifflé la fin de la rencontre, les supporters étaient quand même un peu déçus que l’aventure mondiale s’arrête à ce stade. Toutefois les Etalons pour beaucoup n’ont surtout pas démérité.

«On aurait dû gagner ce match si on n’avait pas disqualifié notre terrain. On va dire que c’est peut-être la pauvreté qui nous disqualifie. Sinon le Burkina a très bien joué. Bravo aux Etalons», s'est satisfait Idrissa Sawadogo.

Les espoirs de qualification des Etalons pour la Coupe du monde se sont éteint sur ce score final de 2 contre 2. Le Burkina Faso néanmoins se contente de la CAN 2022 au Cameroun où il a encore du jeu à montrer.

Par Jean-Paul Windpanda Ouédraogo (Ouagadougou, correspondance)
Le 17/11/2021 à 17h37, mis à jour le 18/11/2021 à 07h37

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800