Fermer

Lutte traditionnelle: Issaka Issaka de Dosso sacré champion du Niger

Publié le 03/01/2022 à 11h13 Par notre correspondant à Niamey-Aboubacar Sarki

#Sports
Championnat national de lutte traditionnelle au Niger
© Copyright : Le360/ Aboubacar Sarki.

#Autres pays : Après la région de Tillabéri en 2019, Niamey a abrité la 42e édition du Sabre national du 24 décembre 2021 au 2 janvier 2022. Ce championnat de lutte traditionnelle regroupe les 8 régions que compte le Niger, à raison d'une dizaine d'athlètes par zone géographique.


Après la région de Tillabéri, en 2019, Niamey a abrité la 42ème édition du Sabre national du 24 décembre 2021 au 02 janvier 2022. Ce championnat de lutte traditionnelle regroupe les 8 régions que compte le Niger. Au total, 80 lutteurs se sont affrontés durant les compétitions, soit 10 lutteurs par région.

La finale a opposé Aibo Hassan de Maradi, qui avait eu raison, en demi-finale, du champion en titre Ousmane Hassan de Tillabéri, à Kadri Abdou, dit Issaka issaka de Dosso, qui s’est débarrassé du lutteur de Tahoua, Zakirou Zakari, en seconde demi-finale.

>>> LIRE AUSSI : Vidéo. Mali: la lutte traditionnelle, facteur de brassage culturel et de cohésion sociale

Dans  une arène pleine à craquer le lutteur de Dosso, Issaka issaka va s’imposer face à Aibo Hassan, après près de 30 minutes d'un combat âprement disputé.

Il devient ainsi le roi des arènes pour l'Édition 2021 et remporte son 4ème titre national après celui d’Agadez en 2015, puis Dosso en 2016 et Tillabéri en 2018.

«Au cours de ces 10 jours magnifiques, vous avez partagé vos émotions avec nous et avec le Niger tout entier. Vous avez accepté la victoire ainsi que la défaite avec dignité. Vous avez aussi envoyé depuis l’arène de Niamey, un puissant message d’une société de paix, de tolérance et de respect. Je voudrais féliciter les deux finalistes de cette édition. Désormais, ils constituent une vitrine de l’excellence sportive nigérienne», a déclaré Sékou Doro Amadou, ministre de la Jeunesse et des Sports nigérien.

>>> LIRE AUSSI : Vidéo. Lutte sénégalaise: déception et inquiétude après la reprise des combats

Comme récompense, il s’est vu remettre  des mains du président de la république Bazoum Mohamed, son sabre argenté, un cheval harnaché et une enveloppe de 10.000.000 fcfa. Les deux autes places du poduim remportent respectivement, 5 et 2,5 millions de fcfa.



L’édition 2022 de la lutte traditionnelle au Niger se tiendra dans la région Diffa.


Classement par régions

Région Classement
Dosso 1ère
Maradi 2e
Tilabéri 3e
Tahoua 4e



 

Le 03/01/2022 Par notre correspondant à Niamey-Aboubacar Sarki