Fermer
#Sports

Niger: des «tournois de grandes vacances» de football pour promouvoir les jeunes talents

Publié le 06/08/2022 à 15h24 Par notre correspondant à Niamey-Aboubacar Sarki

#Autres pays : Au Niger, les grandes vacances sont mises à profit par les jeunes pour valoriser leurs talents de footballeur en participant à des «tournois de grandes vacances», aussi appelés TGV. Ces compétitions mobilisent les populations et les amateurs du ballon rond.

En cette période de grandes vacances, c'est l'événement populaire qui déchaîne les passions dans les quartiers de Niamey. Il s'agit des «tournois de grandes vacances», ou TGV. Ces compétitions de football intra et inter-quartiers constituent un rendez-vous annuel incontournable pour les populations et les amateurs du ballon. Ce sont surtout de véritables facteurs de cohésion sociale.

L’organisation des TGV repose sur un règlement propre à toutes les compétitions. «Le TGV est un espace d'échange régulier et sportif entre les équipes du quartier et de l'entourage. Il est également un élément national au cours duquel tous les esprits de la nation regardent dans la même direction. Je demande aux joueurs de faire preuve de discipline et de fair-play, aux encadreurs le respect des dispositions règlementaires et aux arbitres la neutralité», déclare Kader Hamza, membre du comité d’organisation d'un TGV.

>>> LIRE AUSSI: Cameroun: les championnats de football vacances occupent les jeunes

Ce tournoi réunit 16 équipes du quartier Kourategui pour 56 rencontres. Au-delà de l’aspect festif, chacune d’elle nourrit l’ambition de valoriser le talent de ses joueurs et défendre avec honneur les couleurs de l'équipe et du quartier. «C'est un plaisir pour nous de représenter notre quartier et de promouvoir le talent de nos jeunes. Nous sommes à notre deuxième participation et nous avons l’ambition de remporter la coupe», explique Soumaila Fall, entraîneur de l’AS Téranga de Kourategui.

Pour le match d’ouverture, les populations de tous âges sont venues de tous les horizons soutenir les équipes et profiter du beau jeu. «Le TGV est un cadre exceptionnel pour occuper la jeunesse, mais aussi laisser les jeunes talents s’exprimer. Parce que beaucoup de footballeurs professionnels ont commencé ici dans les quartiers et dans la rue. Par notre présence, nous essayons de soutenir tous ceux qui créent ce cadre», explique Abdourahmane Oumarou Diallo, supporter et leader politique.

>>> LIRE AUSSI: Burkina Faso: des vacances musicales pour initier les jeunes à la pratiques des instruments traditionnels

La plupart des TGV s'étalent sur un mois et bénéficient le plus souvent de l’assistance technique de la Fédération nigérienne de football pour ce qui est de l’arbitrage.
Le 06/08/2022 Par notre correspondant à Niamey-Aboubacar Sarki