Fermer

Côte d’Ivoire: la patronne de la filiale de BMCE Bank à la tête de l’association des banques

Mise à jour le 19/01/2017 à 18h08 Publié le 19/01/2017 à 18h00 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet

#Economie
lala moulaye Azzedine

Lalla Moulaye Ezzedine, présidente du conseil d'administration de la filiale ivoirienne du groupe Bank of Africa.

© Copyright : DR

#Côte d’ivoire : Pour la première fois de son histoire, l’APBEFCI, association des banques ivoiriennes, sera dirigée par une femme. A la tête du conseil d’administration de Bank of Africa Côte d’Ivoire, filiale de BMCE Bank of Africa, Lalla Moulaye Ezzedine fait figure de pionnière dans le milieu bancaire ivoirien.

Lalla Moulaye Ezzedine prend la tête de l’Association professionnelle des banques et établissements financiers de Côte d’Ivoire (APBEFCI), une organisation qui regroupe l’ensemble des 27 entreprises du secteur. Un fait remarquable dans un milieu qui a fait jusque-là peu de place à la gent féminine.

Vice-présidente de l’APBEFCI, Lalla Moulaye Ezzedine, va assurer un intérim de trois mois après la récente nomination de Souleymane Diarrassouba, l’ex-président de la Banque Atlantique de Côte d’Ivoire, qui a pris en charge le portefeuille de l’Entrepreneuriat et de la promotion des PME au sein du nouveau gouvernement ivoirien.


LIRE AUSSI :
Vidéo. BMCE Bank of Africa: une feuille de route pour développer la «Finance verte» en Afrique


Estimée dans le secteur bancaire et financier, Lalla Moulaye Ezzedine a gravi les échelons jusqu’à devenir, en 2007, la première femme directeur général de banque en Côte d’Ivoire avec Bank of Africa (BoA) Côte d'Ivoire (BOA CI). Un poste qu’elle va conserver avec l’arrivée du groupe bancaire marocain BMCE Bank of Africa, qui a pris le contrôle de la banque panafricaine BoA en 2010, et va la propulser quatre ans plus tard, en novembre 2014, à la présidence du Conseil d’administration. Une nomination que le groupe avait saluée comme le symbole des «efforts continuellement menés pour assurer une réelle mixité dans les carrières de ses cadres dirigeants».


LIRE AUSSI :
Le groupe Bank of Africa annonce sa participation au financement de Brassivoire


La prochaine étape de cette ascension pourrait bien être de se voir confier les rênes de l’association, devenue un interlocuteur de premier plan du gouvernement dans sa politique vis-à-vis du secteur privé.

A noter que la présidente du Conseil d'administration de BoA CI est chevalier de l’Ordre national du mérite de la République de Côte d’Ivoire.
Le 19/01/2017 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet