Fermer

Côte d'Ivoire. Fraude sur l'électricité: des pertes annuelles chiffrées à plus de 40 milliards FCFA à l'Etat

Mise à jour le 28/10/2019 à 17h09 Publié le 27/10/2019 à 22h55 Par Le360 Afrique - MAP

#Economie
Fraude électrique
© Copyright : DR

#Côte d’ivoire : Les fraudes sur l'électricité occasionnent d'énormes pertes financières qui s'élève à 40 milliards de francs CFA par an pour l'Etat.

Yapi a donné cette information lors d'une séance de sensibilisation sur le code de l’électricité avec des opérateurs économiques de Daoukro organisée à la préfecture, en présence des autorités préfectorales, du représentant du député, du quatrième adjoint au maire et des leaders communautaires.

Selon lui hormis les pertes financières, des conséquences sur la perte des avaries de matériels et surtout des conséquences liées aux pertes en vie humaine sont enregistrées chaque année.


LIRE AUSSI: Côte d'Ivoire: les factures d’électricité à nouveau au centre de la grogne sociale


Les populations ont ainsi été sensibilisées sur les articles 59 et 60 de ce code. L'article 59 stipule que: "Quiconque, pour son propre compte vole de l'électricité, c'est à dire réalise une connexion frauduleuse au réseau électrique d'un opérateur, effectue toute manipulation illicite des équipements de comptage de l'énergie électrique effectivement consommé ou qui utilise tout procédé visant à réduire en partie où en totalité le pointage de l'électricité, est puni d'un emprisonnement d' un à cinq ans et d'une amende de 10 à 50 millions F CFA.

L'article 60 indique quand à lui que cette même infraction commis au profit d'un tiers et moyennant de rétribution est puni d'un emprisonnement de un à cinq ans et d'une amende de 20 à 100 millions Francs CFA.
Le 27/10/2019 Par Le360 Afrique - MAP