Politique

Côte d'Ivoire: un léger remaniement du gouvernement

Un léger remaniement du gouvernement a été annoncé mercredi en Côte d'Ivoire, à moins de 6 mois du scrutin présidentiel prévu fin octobre 2020.

Par Le360 Afrique (avec MAP)
Le 13/05/2020 à 16h30, mis à jour le 13/05/2020 à 16h30
Alassane Ouattara
Le président ivoirien Alassane Ouattara. | DR

Le président ivoirien Alassane Ouattara a signé un décret portant nomination de Ali Coulibaly, ministre des Affaires étrangères, Mme Raymonde Goudou-Coffie, ministre de la Culture et de la Francophonie et Philipe Dagba Légré, ministre chargé des Affaires maritimes.

En vertu du texte signé, Albert Flindé est désormais le ministre de l'Intégration africaine et des Ivoiriens de l’extérieur, Adama Diawara, ministre de l’Enseignement supérieur et Roger Adom, ministre de la Modernisation de l’administration et de l’Innovation du service public.

Albert Mabri Toikeusse, président de l'Union pour la démocratie et la paix en Côte d'Ivoire (UDPCI), allié du RHDP, parti au pouvoir, a ainsi été remplacé par Adama Diawara au portefeuille de l’Enseignement supérieur.

Quant à Marcel Amon Tanoh (RHDP), qui avait démissionné des Affaires étrangères en mars dernier, il est désormais officiellement remplacé par Ally Coulibaly, qui en assurait l'intérim. L'élection présidentielle est toujours prévue pour fin octobre malgré le coronavirus, avait récemment affirmé le porte-parole du gouvernement ivoirien, Sidi Touré.

Par Le360 Afrique (avec MAP)
Le 13/05/2020 à 16h30, mis à jour le 13/05/2020 à 16h30

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800