Fermer

Côte d’Ivoire: la première chaîne de télévision privée se dévoile

Publié le 24/08/2017 à 16h32 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet

#Société
audiovisuel
© Copyright : DR

#Côte d’ivoire : Près d’un an après l’ouverture de l’espace audiovisuel ivoirien, la première chaîne privée du pays annonce son lancement dès 2018. Elle s’appuiera sur l’expertise de grands médias français. Quatre chaînes TV privées sont annoncées.

Près d’un an après l’ouverture de l’espace audiovisuel, les 4 chaînes privées annoncées affûtent leurs armes. La première d’entre elles à se dévoiler a pour nom commercial NCI, Nouvelle Chaîne Ivoirienne. Son lancement est annoncé pour 2018.

La chaîne s’est attaché les services de Cheikh Yvhane, directeur général de Radio Nostalgie et animateur vedette de la toute première station de radio privée commerciale du pays. Dans un communiqué, la chaîne informe que ce dernier a conçu «le positionnement et le contenu éditorial (…) minutieusement», avec le concours de René Saal, ancien directeur d’antenne de la chaîne de télévision française Canal Plus. Le volet technique de la chaîne sera piloté par Philippe Espinet, ex-directeur technique chez BFM TV, l’Equipe, TF1 et LCI.


LIRE AUSSI : La Côte d’Ivoire libéralise enfin son paysage audiovisuel


Avec ses studios à la «pointe de la technologie», NCI promet des programmes de qualité produits localement «pour la population de Côte d’Ivoire» dans une perspective «moderne, innovante, informative et divertissante».

En faisant appel à des cadres de grands médias français, NCI entend donc se mettre au diapason des standards internationaux, une exigence de qualité qui sera au cœur de la compétition qui s’annonce, étant donné que les autres chaînes se sont également tournées vers les médias français pour cette même raison.

L’on sait par exemple que Philippe Di Nacera, ex-directeur de France 24, est associé à Optimum Médias Côte d’Ivoire (l’une des sociétés retenues pour lancer sa chaîne de télé) qui se présente comme une chaîne d’information en continu.


LIRE AUSSI : Espace médiatique audiovisuel malien, le grand désordre

 
Pour rappel, c’est le 14 décembre dernier que l’Etat ivoirien avait annoncé la sélection de quatre sociétés audiovisuelles autorisées à créer localement des télévisions privées commerciales, à l’issue d’un appel d’offres. Ces sociétés (Life TV, SACI, Optimum Médias Côte d’Ivoire, Sorano-CI) avaient dû notamment verser un cautionnement de 1 milliard de francs CFA, soit 1,5 million d’euros, pour avoir le précieux sésame.
 
Les premiers signaux de ces télévisions devraient apparaître avec la mise en place effective de la TNT (Télévision numérique terrestre) en Côte d’Ivoire, prévue pour début 2018.
Le 24/08/2017 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet