Cacao: la Côte d’Ivoire stoppe les contrats d’exportation pour 2023-2024 à cause des intempéries

DR
Le 17/07/2023 à 07h58

La Côte d’Ivoire a suspendu ses exportations de cacao pour la saison 2023-2024 après les fortes pluies qui se sont abattues ces dernières semaines sur le pays et ont inondé de nombreuses exploitations du premier producteur de cacao au monde.

Les prix du cacao atteignent actuellement des niveaux records en raison des inquiétudes sur les approvisionnements et cet arrêt des ventes sera un coup dur pour le pays dont les recettes d’exportation de l’or brun pèsent pour 40%, selon les Nations unies.

Yves Brahima Kone, directeur général du Conseil du café et du cacao (CCC), cité par des médias, a déclaré que les ventes avant la suspension avaient dépassé le million de tonnes. Cet arrêt portera également un coup aux acheteurs que sont les grandes maisons de commerce de matières premières comme Cargill et Olam et les chocolatiers comme Barry Callebaut, Hershey et Nestlé.

La récolte principale de cacao devrait commencer à affluer dans les ports à partir du mois d’octobre, a déclaré Yves Brahima Kone, ajoutant que la production devrait diminuer de manière significative.

«Nous nous attendons à beaucoup moins de cacao dans la première partie de la récolte principale par rapport à cette saison. Nous espérons que la production de janvier à mars 2024 permettra d’équilibrer nos volumes, sinon, ce sera un problème. Nous avons arrêté les ventes il y a quelques jours parce que nous ne sommes pas certains d’avoir un volume suffisant pour couvrir la demande», a-t-il ajouté.

Les fortes précipitations en Côte d’Ivoire ont causé la mort de trente personnes depuis début avril dernier, ainsi que des dégâts matériels importants, avait déclaré le porte-parole du gouvernement ivoirien, Amadou Coulibaly. Les pluies torrentielles suivies d’inondations dévastatrices sont récurrentes dans la plus grande ville ivoirienne qui compte près de six millions d’habitants.

Par Le360 Afrique (avec AFP)
Le 17/07/2023 à 07h58