Côte d’Ivoire: le prix du carburant flambe, le consommateur trinque

La nouvelle hausse des prix est entrée en vigueur depuis le 1er février 2023.
Le 03/02/2023 à 15h30

Vidéo Depuis le 1er février 2023, le prix du litre de l’essence est passé de 775 à 815 Fcfa comme l’affichent les compteurs des pompes des stations-services sur toute l’étendue du territoire ivoirien. Face à cette énième hausse du prix du carburant, la population, mais surtout les transporteurs, ne dissimulent pas leur inquiétude.

Le porte-parole du gouvernement Amadou Coulibaly a indiqué que l’augmentation du prix du litre de l’essence super sans plomb n’impacte pas les transports publics.

« Il faudrait préciser que c’est le prix du super seulement qui a été augmenté et non le gasoil, donc ça ne pourra pas impacter le secteur des transports », a rétorqué M. Coulibaly à une question de la presse relative à une possible augmentation des tarifs des transports.

« Il est important que chaque concitoyen soit conscient des efforts faits par le gouvernement pour protéger le portefeuille du consommateur résidant en Côte d’Ivoire ». M. Coulibaly a comparé le prix du carburant en Côte d’Ivoire à ceux pratiqués dans certains pays de la sous-région.

Amadou Coulibaly, également ministre de la Communication et de l’économie numérique, a rappelé les efforts faits pour maintenir le taux d’inflation autour de 5,7%, ce qui a nécessité un apport de 700 milliards de Fcfa de subvention accordés au secteur du pétrole, depuis le premier trimestre 2022.

Alors que le gouvernement loue les efforts consentis en faveur des populations, à Yopougon les conducteurs de minicars de transport en commun martèlent, eux, qu’ils seront intraitables. Pour ces professionnels, la seule possibilité qui s’offre à eux est de répercuter cette augmentation sur les tarifs que devront supporter les usagers des transports en commun.

« La crise russo-ukrainienne est venue s’ajouter à la Covid-19, pour provoquer une flambé des couts du baril de pétrole », a argumenté le porte-parole du gouvernement.

Notons qu’en Côte d’Ivoire, le prix du litre de l’essence super sans plomb connait une hausse de 40 Fcfa pour la période du 1er au 28 février 2023, passant de 775 à 815 Fcfa le litre.

En attendant, l’ensemble de la population et les consommateurs demandent au gouvernement de revoir à la baisse le coût du litre du carburant, cette hausse impactant négativement la vie quotidienne et les recettes des transporteurs.

Par Emmanuel Djidja (Abidjan, correspondance)
Le 03/02/2023 à 15h30