Fermer

Vidéo. Gabon: ultimes révisions pour les candidats au bac, dans le contexte du Covid-19

Mise à jour le 18/07/2021 à 12h36 Publié le 18/07/2021 à 12h26 Par notre correspondant à Libreville Ismael Obiang Nze.

#Culture
Gabon: ultimes révisions pour les candidats au bac, dans le contexte du Covid-19
© Copyright : Le360 Afrique/Ismael

#Gabon : Au Gabon, les épreuves écrites du baccalauréat 2020-2021 débutent demain, lundi 19 juillet. Chaque année, cet examen national rassemble plus de 15.000 candidats, toutes branches confondues. Ces examens sont organisés dans le contexte particulier du Covid-19. Témoignages.

Le360 Afrique est allé à la rencontre de candidats au baccalauréat, qui, une fois empoché, leur ouvrira les portes des universités et grandes écoles du pays. Cette épreuve cruciale se déroule à partir de ce lundi 19 juillet dans l'ensemble du pays.

Quelques 15.000 candidats, toutes branches confondues vont tenter de décrocher le diplôme, afin d'entamer ensuite des études supérieures.

Nombre d'entre eux ont mis en place des groupes de travail dont les fondements sont le partage de connaissance et l'interaction. Mais l'essentiel reste le choix des matières, souligne Yannick, candidat de la série C, qui souhaite se former dans une filière scientifiques, après l'obtention de son baccalauréat.

>>> LIRE AUSSI: Afrique. Bac, Manifs... Plusieurs pays choisissent la coupure d'internet

En écoutant les candidats les uns après les autres, on se rend bien vite compte qu'ils réalisent à quel point le diplôme du baccalauréat, qu’il soit généraliste, professionnel ou technologique, est une étape incontournable du cursus scolaire.

Pour Biboussa, qui passe le bac, la question de l'orientation ne se pose plus à son niveau. "Après le bac je souhaite poursuivre une formation en pétrochimie pour être utile à mon pays", précise -t-elle.


Mais il y a aussi dans le lot des candidats que nous avons rencontré, ceux qui souhaitent effectuer des études longues et sans aucun projet professionnel abouti derrière leur choix. C'est le cas Jean Ernest: "je voudrais poursuivre mes études hors du pays", dit-il, sans en dire plus.

>>> LIRE AUSSI: Cameroun: le plus jeune bachelier en 2020 a 13 ans

Dans quelques jours, ces jeunes seront chacun face à leur destin, car comme l'indique Junior Matonda, un responsable secondaire de Libreville, chaque candidat au bac doit, dès le début de l'année, se soumettre à la discipline de travail du lycée où il est inscrit pour pouvoir relever le défi de l'examen.

Sur un effectif d'environ 20.000 inscrits, le taux de réussite au baccalauréat 2020 au Gabon était de moins 50%. Depuis une dizaine d'années, les résultats du bac enregistrent un taux d’échec affligeant. 
Le 18/07/2021 Par notre correspondant à Libreville Ismael Obiang Nze.