Fermer

Vidéo. Gabon: une association au chevet des malades du cancer

Mise à jour le 15/10/2021 à 11h43 Publié le 15/10/2021 à 11h41 Par notre correspondant à Libreville Ismael Obiang Nze.

#Société
Gabon, l'Asafac au chevet des malades de l'institut de cancérologie pour doper leur moral
© Copyright : le360 Afrique/Ismael

#Gabon : A l'occasion de la campagne internationale de lutte contre le cancer, Octobre rose, une série d'initiatives sont en cours à Libreville, au Gabon. Elles partent des actions de sensibilisation aux dangers du cancer, en passant par l'incitation au dépistage volontaire.


Pour l'édition 2021 des manifestations de l'Octobre rose, les organisateurs au Gabon ont retenu comme thème: "Le dépistage, un bon réflexe qui peut nous sauver la vie". Mais ce dépistage passe souvent par les ONG qui occupe les premiers rangs dans la lutte contre cette maladie.

>>> LIRE AUSSI : Sénégal. Octobre rose: vaste mobilisation de la société civile contre le cancer

C'est dans cette démarche que s'inscrit le geste de solidarité de l'Association pour le soutien et l'aide aux femmes atteintes du cancer (Asafac) qui était en effet au chevet des patients de l'institut de cancérologie de Libreville (ICL).

Dans ce pays de 2 millions d'habitants, il y aurait 1.000 nouveaux cas de cancer par an et 800 décès. Le témoignage émouvant de la quinquagénaire Libomba Leka, ancienne malade du cancer, aujourd'hui rescapée, révèle néanmoins que derrière le drame, l'espoir de guérison subsiste. "J'ai fait la chimio ici (à l'ICL, Ndlr). C'était difficile, mais il faut avoir la foi." a-t-elle lancé en direction des malades.


>>> LIRE AUSSI : Cameroun. Cancer du col de l’utérus: le gouvernement et l’église divisés sur l’intérêt de vacciner les filles de 9 ans

L'institut accueille actuellement près d'une cinquantaine de malades du cancer. Charlène Moussavou vient d'y conduire son fils en pleine rechute depuis quelques semaines. Il souffre d'une tumeur du bras gauche. "Je suis debout. J'ai confiance, il y a un Dieu. Parce qu'il y a beaucoup de mamans qui ont abandonné, qui n'ont pas pu supporter et les enfants sont partis", confie-t-elle.


L'association pour le soutien et l'aide aux femmes atteintes du cancer (Asafac), fait de l'assistance multiforme des patients l'une des priorités de son chronogramme d'activités. "Nous allons revenir avant la fin du mois d'octobre pour des actions allant dans le même sens." a expliqué Jeanne d'Arc Kong-Ndès, présidente de l'Asafac.

>>> LIRE AUSSI : Vidéo. Mauritanie: une journée de sensibilisation des journalistes au cancer

Depuis quelques années, le Gabon fait de la lutte contre les cancers une priorité. Pour cela, il s'appuie notamment sur le travail de la fondation de la première dame du pays, Sylvia Bongo Ondimba et son programme "Agir contre le cancer". Mais même si la lutte contre cette. maladie s'est accélérée, notamment grâce à la gratuité du traitement et du dépistage, le cancer demeure un sujet tabou.
Le 15/10/2021 Par notre correspondant à Libreville Ismael Obiang Nze.