Fermer
#Culture

Guinée: le monde de la culture pleure Maître Barry, saxophoniste de légende

Mise à jour le 06/08/2022 à 14h39 Publié le 06/08/2022 à 14h35 Par notre correspondant à Conakry- Mamadou Mouctar Souaré

#Guinée : La famille culturelle guinéenne a rendu, mercredi 3 août au Palais du peuple, un dernier hommage au célèbre saxophoniste Mamadou Aliou Barry, alias Maître Barry, décédé le mercredi 26 juillet 2022.

C'est dans une salle du chapiteau du Palais du peuple que la Guinée a dit ses adieux à Mamadou Aliou Barry. Décédé le 26 juillet dernier à Paris, à l’âge de 79 ans, celui qu'on surnommait Maître Barry était considéré dans le monde de la culture, surtout dans le secteur musical, comme une référence pour les uns et un père spirituel pour d'autres.

Son ami Jean Baptiste Williams n'a pu cacher sa peine: «Vous savez, on ne pleure pas un mort, mais ce qui me réchauffe le cœur, c'est qu’il m’a associé à tout ce qu’il faisait».

A l’occasion de cette cérémonie d’hommage, la générosité de Maître Barry a été saluée, son parcours aussi, comme l'a noté son autre ami Billard Barry: «C’est une énorme perte, c’était le dernier Mohican que nous avions avec nous, qui a fait plus de soixante ans de carrière musicale. Imaginez, il est mort à 79 ans. C’est très lourd, c’est un grand trou qu’il laisse, un grand vide qui sera difficile à combler.»

>>> LIRE AUSSI: Gabon: la 8e édition des Sambas professionnels rend hommage au journaliste camerounais Amobé Mévégué

Le 17 juillet dernier, Maître Barry avait décidé, pour ses vacances, de se rendre à Paris auprès de ses enfants. Mais le musicien est revenu au pays dans un cercueil et a été accueilli avec des larmes de consternation. Sa disparition laisse un vide difficile à combler pour le secteur culturel guinéen.

Né en 1947 à Kindia, Mamadou Aliou Barry était un auteur-compositeur et arrangeur. Ce chef d'orchestre était doué dans la percussion, la flûte et le saxophone.
Le 06/08/2022 Par notre correspondant à Conakry- Mamadou Mouctar Souaré