Fermer
#Politique

La libération de l'ancien président Alpha Condé divise les Guinéens

Mise à jour le 24/04/2022 à 12h01 Publié le 24/04/2022 à 11h32 Par notre correspondant à Conakry- Mamadou Mouctar Souaré

#Guinée : En Guinée, l'annonce par le CNRD, junte militaire au pouvoir, de la libération d'Alpha Condé, renversé le 5 septembre 2021, a surpris. Et elle divise la société guinéenne.

Alpha Condé est libre, mais pas seulement. Dans le même communiqué qui l'annonce, la junte précise que le président déchu peut recevoir des visites de sa famille biologique et politique, de ses amis et proches.

Une mesure qui suscite de fortes réactions dans la capitale guinéenne, Conakry. Mamadou Aliou Diallo, déçu du régime Condé, ne peut cacher sa frustration. «Vers la fin de son régime, il a beaucoup déçu. Eu égard à son statut d'ancien président et la façon dont ce régime a fini, ça laisse à réfléchir. Moi en tout cas, à propos de sa libération, je me demande d'abord, sous quelles conditions il a été libéré». Une préoccupation partagée par Oumar Barry. «Depuis que Alpha Condé à été arrêté, ça va un peu. On ne doit donc pas le libérer à l'heure là. Nous sommes en période de transition, on se sait ce qui pourrait advenir».

Cependant, certains, certes rares, saluent sa libération. C'est le cas notamment de Dikez Diaby. «En tout cas, en tant citoyen guinéen, il mérite d'être libre. Et c'est un ancien chef d'Etat. Je pense que ça va beaucoup aider à décrisper la situation»
Le 24/04/2022 Par notre correspondant à Conakry- Mamadou Mouctar Souaré