Société

Guinée. Baccalauréat: triche, quand des candidats frustrés séquestrent leurs surveillants

Le baccalauréat unique s’est achevé mardi en Guinée. A Kaloum, centre administratif et des affaires, l’examen a été marqué par un fait inédit : des candidats ont séquestré des surveillants jugés trop sévères. Ceux-ci doivent leur libération à l’intervention de la police.

Par Mamourou Sonomou (Conakry, correspondance)
Le 12/07/2017 à 16h50
Candidats en examen