Fermer

Vidéo. Mali: festival Ogobagna, un rendez-vous pour célébrer la culture Dogon

Mise à jour le 27/03/2021 à 10h25 Publié le 27/03/2021 à 08h32 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Culture
festival Ogobagna, une rendez-vous pour célébrer la culture Dogon
© Copyright : Le360 Afrique/Diemba

#Mali : La 6e édition du Festival Ogobagna se tient du 22 au 28 mars 2021, à Bamako. Un rendez-vous qui célèbre la culture malienne en général, et dogon, en particulier. Expositions, musique, danses, lutte traditionnelle, conférences et débats sont au rendez-vous durant une semaine.

La 6e édition du Festival Ogobagna se déroule du 22 au 28 mars 2021, à Bamako, sur la place du Cinquantenaire. Ce rendez-vous culturel annuel, initié par Ginna Dogon, célèbre la culture malienne en général et dogon en particulier.

Cette édition réserve aux nationaux et touristes étrangers diverses activités: expositions, musique et danse, lutte traditionnelle, conférence et débats et tant bien d’autres activités.

Durant la semaine du Festival, un village dogon est érigé en plein Bamako pour permettre aux artisans venus du pays dogon et de différents horizons de proposer des produits du savoir-faire malien. Les soirées qui sont animées sur le site mettent en scène la crème des artistes musiciens malien donnant ainsi un cachet particulier à Ogobagna.

>>> LIRE AUSSI: Vidéo. festival Ogobagna: l'incontournable rendez-vous dogon de Bamako

Le Festival Ogobagna, c’est aussi un endroit idéal de ventes de masques dogons, littéralement, Emna. Les masques font partie des fondements de la société dogon. Ils permettent un équilibre social et sont le pont entre les vivants et les ancêtres. A Ogobagna, la sortie des masques reste la plus grande attraction. Tous viennent écouter l’histoire des masques de ce grand peuple. Un autre élément très important du festival, et des Dogons, est le Toguna, cette construction traditionnelle située au cœur des villages où se réunissent les sages pour prendre les décisions importantes.


Le festival est aussi un rendez-vous commercial pour les Dogons et apporte une source de revenus à travers des expositions-ventes. A cause de la crise sécuritaire au Mali depuis 2012, le tourisme, l’une des principales activités économiques en pays dogon, connaît un net recul, privant les populations de la région de leurs activités.

Pour cette édition, l’accent est mis aussi sur la paix au Mali, un pays traversé par l’insécurité depuis 2012. 
Le 27/03/2021 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté