Fermer

Mali: à la découverte de Mansa Daoula, fondateur du royaume du Kénédougou

Mise à jour le 07/08/2021 à 18h22 Publié le 07/08/2021 à 15h00 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Culture
Mali: à la découverte de Mansa Daoula, le fondateur du royaume de Kénédougou
© Copyright : Le360 / Diemba Moussa Konaté

#Mali : C'est à Bougoula Hameau de l'actuelle Sikasso, sur la route de Bobo-Dioulasso au Burkina Faso, aujourd’hui quartier périphérique de la ville, que l’histoire du royaume du Kénédougou a commencé.

Situé à environ 6 km de la capitale régionale, Sikasso, Bougoula hameau est un quartier au patrimoine historique très riche. C’est bien dans cette bourgade que le premier roi du Kénédougou a passé toute sa vie. Il s’agit de Mansa Daoula, qui régna de 1645 à 1660.

A Bougoula Hameau, le mausolée de Mansa Daoula, vieux de 350 ans, attire toujours les différents dirigeants du Mali et plusieurs étrangers. Mansa Daoula, qui repose ici, est le père de Tiéba et de Babemba, qui ont transféré la capitale du Kénédougou à Sikasso.

>>> LIRE AUSSI : Vidéo. Mali: à la découverte du Kurukan Fuga, la première Constitution de l'histoire de l'humanité

Aujourd'hui‚ il ne reste plus que trois cases à toit de terrasse: la première servait de vestibule‚ la deuxième où il fut inhumé est sans fenêtres et communique avec la première. Quant à la troisième - étroite - elle contient les armes et fétiches personnelles du roi.

On y trouve deux lames métalliques, deux fers de lance‚ une hache en pierre, deux gongs et deux fers qu’on mettait aux pieds des captifs et prisonniers de guerre.

Aujourd’hui, les conservateurs du mausolée font face à une pression accrue des spéculateurs fonciers d’où un cri de cœur pour sauver ce patrimoine national et international.

 

Le 07/08/2021 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté