Mali. Coup d'Etat: la junte propose une transition de trois ans dirigée par un militaire

Le colonel Assimi Goïta (au centre), président du Comité national pour le salut du peuple (CNSP).. DR

Le 23/08/2020 à 22h46, mis à jour le 24/08/2020 à 16h18

La junte au pouvoir au Mali souhaite qu'un organe de transition dirigé par un militaire soit mis en place pour une période de trois ans, et accepte que le président déchu Ibrahim Boubacar Keïta retourne à son domicile, ont indiqué dimanche soir des sources de la Cédéao et de la junte.

"La junte a affirmé qu'elle souhaite faire une transition de trois ans pour revoir les fondements de l'Etat malien.

Cette transition sera dirigée par un organe présidé par un militaire, qui sera en même temps chef de l'Etat", a indiqué à l'AFP une source au sein de la délégation ouest-africaine à Bamako.

Un responsable de la junte à confirmé à l'AFP "les trois ans de transition avec un président militaire et un gouvernement en majorité composé de militaires".

Par Le360 Afrique (avec AFP)
Le 23/08/2020 à 22h46, mis à jour le 24/08/2020 à 16h18