Vidéo. Paris et Bamako doivent se parler et savoir raison garder, estiment les Maliens

Le360 / Diemba Moussa Konaté
Le 08/10/2021 à 13h51

VidéoLa tension entre la France et le Mali a fait couler beaucoup d'encre et de salive. Les Maliens estiment que les propos d'Emmanuel Macron ont certes été condescendants, mais que les deux pays liés par une longue histoire, doivent continuer à se parler, évidemment en se respectant mutuellement.

Le ministre des Affaires étrangères du Mali, Abdoulaye Diop, a convoqué en début de semaine l’ambassadeur de France au Mali, Joël Meyer. Les échanges ont naturellement porté sur la collaboration bilatérale entre les deux pays, mais aussi et surtout, sur les propos jugés regrettables et inamicaux d’Emmanuel Macron à l’encontre du pouvoir dont il nie la légitimité.

Dans son allocution, Emmanuel Macron a appelé à ce que l’Etat revienne au Mali, notamment au nord. Suite à ces propos du Président de l’ancienne puissance coloniale, Abdoulaye Diop, a appelé Joël Meyer pour lui exprimer son mécontentement, et son indignation.

Par ailleurs, la plupart des Maliens affirment apprécier le ton employé par Bamako, mais demandent que de part et d'autre, les deux partenaires historiques sachent raison garder.

Par Diemba Moussa Konaté (Bamako, correspondance)
Le 08/10/2021 à 13h51