Fermer
#Politique

Les Maliens saluent le retour à la raison de la CEDEAO

Publié le 05/07/2022 à 14h37 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Mali : Après plusieurs mois de sanctions économiques et financières qui n'ont servi qu'à montrer l'allégeance de certains pays ouest-africains vis-à-vis de la France, la CEDEAO est finalement revenue à la raison en les levant.

Les dirigeants ouest-africains ont levé à Accra les sanctions commerciales et financières qui pesaient sur le Mali depuis plus de cinq mois. Toutefois, les sanctions individuelles et la non-participation du pays dans les différents organes de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) sont maintenues.

L’écrasante majorité des Maliens a accueilli avec soulagement, dimanche 3 juillet 2022, la levée des sanctions économiques et financières de la CEDEAO et de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) qui étaient prises contre le Mali depuis janvier dernier.

La levée de ces sanctions soulage le peuple malien. Pendant ces mois de sanctions, ce sont les populations, mais également les commerçants, qui ont payé un lourd tribut. Car à part les denrées de première nécessité, plusieurs produits ne rentraient pas dans le pays à cause de la fermeture des frontières.

>>> LIRE AUSSI: Mali: soulagement à Bamako après la levée des sanctions ouest-africaines

Nos interlocuteurs estiment que les Maliens doivent tirer une belle leçon de ces sanctions. Pour d’autres, la cherté de la vie au Mali n’est pas due uniquement aux sanctions, mais plutôt à la crise politique et sécuritaire qui sévit dans le pays depuis 2012. Ils estiment que les commerçants ont profité de cette crise pour augmenter leurs marges de façon excessive, ce qui est à l'origine de l'inflation. Ils ont par ailleurs appelé ceux-ci à ne pas faire de cette crise une source d’enrichissement sur le dos des citoyens.
Le 05/07/2022 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté