Fermer
#Société

Sénégal: psychose après une série d'enlèvements et de meurtres d'enfants

Publié le 30/06/2022 à 11h53 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Mali : Le Sénégal a connu récemment des jours sombres pour les enfants, avec des enlèvements, des violences domestiques et des meurtres commis sur certains. Ces crimes inquiètent au plus haut point la population devenue méfiante.

Au début de la semaine dernière, l’enlèvement d'Aida, une enfant d’un an, a ému toute le pays. Heureusement, la police l’a vite retrouvée. Une chance que n’ont pas eu plusieurs autres enfants morts sous les coups de leur bourreau.

La semaine précédente, un infanticide s'est produit au sein d'une famille de Dakar. Une femme a égorgé l'enfant du frère de son mari parce qu'elle avait un différend avec la mère du petit qui n'avait que 4 ans. 

Ces faits divers ont ému tous les Sénégalais, qui placent les parents au banc des accusés. Selon la majorité des personnes interrogées par Le360 Afrique, ils sont les premiers responsables de leurs enfants, et donc de ce qui leur arrive.

>>> LIRE AUSSI: Sénégal: la non-déclaration à l’état civil, un frein à l’éducation des enfants

Les organisations de défense des droits des enfants reconnaissent les efforts de l’Etat pour la protection des enfants. Seulement, ils sont encore nombreux, les citoyens qui pensent que l’Etat peut et doit même mieux faire.

Aujourd’hui, avec les derniers cas d’enlèvement et de meurtre enregistrés, la psychose s’est installée. La peur gagne les citoyens, dont certains ne veulent même plus laisser sortir leurs enfants.

Le 30/06/2022 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé