Fermer

Covid-19: la situation en Afrique après le passage du cap de 1,5 million de contaminés

Mise à jour le 06/10/2020 à 09h35 Publié le 04/10/2020 à 17h14 Par Moussa Diop

#Société
coronavirus
© Copyright : DR

#Maroc : L’Afrique a dépassé la barre de 1,5 million de personnes touchées par la pandémie du coronavirus. La courbe de contagions connaît une certaine stagnation depuis plus d’un mois. Les décès restent globalement faibles, comparativement à ceux enregistrés dans d'autres régions. Analyse.

Le coronavirus continue de se propager en Afrique. Toutefois, le rythme de la contagion connaît depuis plus d’un mois un net ralentissement au niveau du continent pris globalement, même si une flambée de cas est notée dans quelques pays.

Lors de la journée d'hier, samedi 3 octobre, le continent a franchi la barre du 1,5 million de personnes contaminées, avec 1,51 million de personnes officiellement contaminées par le coronavirus au niveau du continent.

Pour une population estimée à 1,3 milliard d’habitants, l’Afrique demeure le grand continent le moins touché par la pandémie. Concentrant ainsi un peu plus de 15% de la population mondiale, elle ne représente ainsi que moins de 4,30% des personnes officiellement contaminées dans le monde.


LIRE AUSSI: Impacts économiques du Covid-19: voici les réponses des cinq plus grandes banques centrales d'Afrique


Selon l’OMS, «depuis le 20 juillet, la région connaît une baisse constante des nouveaux cas de Covid-19». En effet, la courbe d’évolution des contagions montre clairement une quasi-stagnation des contagions journalières depuis plus d’un mois autour d’une moyenne de 8.200 cas quotidiens.

Le Maroc et la Tunisie affichent durant ces dernières semaines les plus fortes contagions avec plus de 30% des nouvelles contaminations du continent depuis un mois. Ce sont les seuls pays où la pandémie n’a pas connu de baisse. Elle a même connu dans ces pays une forte recrudescence dans le sillage des déconfinements et de l’ouverture des frontières (c'est d'ailleurs le cas de la Tunisie).

L’Afrique du Sud est de loin le pays le plus affecté avec 679.716 personnes contaminées, devant le Maroc (131.228 cas), l’Egypte (103.575 cas), l’Ethiopie (77.860 cas), le Nigeria (59.287 cas), l’Algérie (51.995 cas) et le Ghana (46.803 cas).


LIRE AUSSI: Tunisie: les hôpitaux débordés face à la flambée de cas de Covid-19


Toutefois, malgré la hausse du nombre de personnes contaminées et en dépit des conditions et des infrastructures sanitaires déficientes, l’Afrique compte un nombre élevé de guérisons.

Ainsi, sur 1,51 million de contaminées, le continent compte 1,25 million de personnes guéries du Covid-19, soit un taux moyen de rétablissement au Covid-19 de 82,78%, contre une moyenne mondiale de 69,61%.

De nombreux pays africains parmi les plus touchés réalisent de meilleures performances en terme de guérison que la moyenne continentale. C’est le cas du Ghana qui compte 46.006 guérisons pour 46.803 personnes contaminées, soit un taux de guérison de 98,3%, soit l’un des meilleurs taux parmi les pays les plus touchés par la pandémie.

L’Afrique du Sud est le pays le plus touché du continent avec 679.716 contaminées compte 612.763 personnes rétablies, soit un taux de guérison de 90,15%. Idem pour l’Egypte qui compte 97.274 guéris pour 103.575 contaminées, soit un taux de rétablissement de presque 94%.


LIRE AUSSI: Coronavirus: le président malgache Rajoelina lance des gélules contre le Covid-19


Comment expliquer le niveau élevé des guérisons alors que tout le monde prédisait une hécatombe en Afrique? En attendant que des études poussées puissent expliquer le faible taux de la létalité du Covid-19 en Afrique, plusieurs pistes sont avancées.

Dernière en date, celle annoncée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui explique que 80% des cas de Covid-19 en Afrique sont asymptomatiques, ou faiblement symptomatiques. Du coup, peu de personnes tomberaient malades et montreraient des signes de Covid-19 sur le continent. Cela pourrait s’expliquer par la forte proportion des jeunes au sein de la population africaine.

Ce facteur expliquerait grandement la remarquable résilience du continent vis-à-vis de la pathologie virale, et ses très faibles niveaux de létalité, comparativement aux autres régions du monde.


LIRE AUSSI: Covid-19: dans le continent, la vie redevient "normale", ou presque... Mais pas partout


Ainsi, depuis l’apparition de la pandémie, l’Afrique ne compte officiellement que 36.406 décès, soit un taux de létalité de 2,41%, contre une moyenne mondiale de 2,96%. A titre d’exemple, le Royaume-Uni, l’Espagne et la France ont enregistré respectivement 42.317 décès pour 480 017 cas, 32.086 décès pour 789 932 cas et 31.155 décès pour 606 625 cas.

L’Afrique du Sud, compte un peu moins de la moitié des décès du Covid-19 au niveau du continent africain avec 16.938 morts, soit 46,52% des décès liés à la pandémie du coronavirus. Elle devance l’Egypte (5.970 décès), le Maroc (2.293 décès), l’Algérie (1.756 décès), l’Ethiopie (1.214 décès) et le Nigeria (1.113 décès). 

Voici les détails des contagions, guérisons et décès par pays:
Covid-19 Afrique
© Copyright : DR


Le 04/10/2020 Par Moussa Diop