Economie

Gazoduc Nigéria-Maroc: le conseil exécutif fédéral approuve l'accord avec la CÉDÉAO

Le Conseil exécutif fédéral (FEC), relevant de la présidence nigériane, a autorisé la NNPC (Nigerian National Petroleum Corporation) à conclure un accord avec la CEDEAO pour la construction du gazoduc Nigéria-Maroc.

Par Ismail Traoré
Le 01/06/2022 à 20h20
gazoduc
DR

Le ministre d'Etat aux Ressources pétrolières, Timipre Sylva, a informé les représentants de la State House de cette décision, après la réunion de la FEC, présidée par le vice-président Yemi Osinbajo, mercredi 1er juin 2022, au Palais présidentiel d'Abuja, a écrit la News Agency of Nigerian (NAN), l'agence de presse officielle nigériane. 

Timipre Sylva a déclaré que le projet de construction du gazoduc Nigéria-Maroc en était encore au stade de la conception technique initiale, étape après laquelle sera déterminé le coût prévisionnel du projet.

Le pipeline traversera pas moins de 15 pays d'Afrique de l'Ouest vers le Maroc, puis l'Espagne.

Le ministère des Ressources pétrolières a présenté trois notes de service au Conseil. Dans le premier mémo, le Conseil a autorisé la NNPC Ltd à signer un protocole d'accord avec la CEDEAO pour la construction du gazoduc Nigéria-Maroc. Ce gazoduc doit acheminer du gaz vers 15 pays d'Afrique de l'Ouest, vers le Maroc et, via le Royaume, vers l'Espagne et l'Europe, a-t-il précisé.

L'agence de presse du Nigéria (NAN) rappelle que le gazoduc Nigéria-Maroc a été proposé dans un accord signé en décembre 2016 entre la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC) et l'Office national marocain des hydrocarbures et des mines (ONHYM).

Le gazoduc relierait le gaz nigérian à tous les pays côtiers d'Afrique de l'Ouest (Bénin, Togo, Ghana, Côte d'Ivoire, Liberia, Sierra Leone, Guinée, Guinée-Bissau, Gambie, Sénégal et Mauritanie), et se terminerait à Tanger, au Maroc et Cadix, Espagne.

Par Ismail Traoré
Le 01/06/2022 à 20h20