Economie

Le marocain Forafric va acquérir le business agroalimentaire de la famille Mimran au Sénégal et en Côte d’Ivoire

Selon jeune Afrique Business+, la famille Mimran compte céder la Compagnie sucrière sénégalaise et les Grands moulins de Dakar et d’Abidjan. Une opération qui marquera l’implantation du groupe marocain, plus connu pour ses marques MayMouna.

Par Kofi Gabriel
Le 16/01/2017 à 17h36, mis à jour le 16/01/2017 à 17h57
mayMoune
DR

Kiosque le360 Afrique: Depuis l’acquisition début 2016 de son concurrent sur le marché marocain Tria, le groupe Forafric affichait clairement ses ambitions de développement en Afrique subsaharienne.

Et d’après Jeune Afrique Business +, le groupe marocain compte réaliser une importante opération stratégique en acquérant trois entreprises agroalimentaires de la famille Mimran au Sénégal et en Côte d’Ivoire. Plus clairement, l’entreprise marocaine, connue pour ses marques MayMouna (farine) et Ambre (semoule) va acquérir la Compagnie sucrière sénégalaise (CSS), unique opérateur sucrier au Sénégal, les Grands moulins de Dakar (GMD) et les Grands moulins d’Abidjan (GMA).

Sénégal: Mimran dénonce la "concurrence déloyale" du sucre importé

Selon Jeune Afrique, qui l’annonce en exclusivité, le montant de la transaction frôlerait le milliard d’euros.

«Fondées par Jacques Mimran entre les années 1950 et les années 1970, et détenues aujourd’hui par Jean-Claude Mimran, ces trois entreprises réalisent entre 300 et 400 millions d’euros de chiffre d’affaires», lit-on dans Jeune Afrique.

Si cette opération se concrétise, le marocain Forafric, qui compte un millier de collaborateurs pour un chiffre d’affaires d’environ 180 millions d’euros, prendra du galon pour devenir un acteur important de l’agroalimentaire en Afrique du Nord et de l'Ouest, sachant aussi qu’il avait annoncé la création au Gabon, via MayMouna Food-Gabon, d’une plateforme logistique basée à Libreville.

Avec ces opérations, le groupe Mimran poursuit son désengagement du Sénégal. Il avait, en 2007, cédé la banque CBAO, au groupe bancaire marocain Attijariwafa bank, devenu aujourd’hui le leader du secteur bancaire sénégalais. Avec ces nouvelles cessions annoncées, ce sont les joyaux de la famille Mimran au Sénégal qui quittent le cocon familial.

Par Kofi Gabriel
Le 16/01/2017 à 17h36, mis à jour le 16/01/2017 à 17h57