Fermer

Vidéo. Gabon: un tour chez les commerçants marocains de Libreville

Mise à jour le 26/08/2021 à 16h07 Publié le 26/08/2021 à 16h06 Par notre correspondant à Libreville Ismael Obiang Nze.

#Société
vidéo Gabon: un tour chez les commerçants marocains de Libreville
© Copyright : Le360 Afrique/Ismael

#Maroc : A Libreville vit une importante communauté marocaine exerçant dans le commerce de produits divers, notamment ceux importés du Maroc. La pandémie du Covid-19 et les taxes douanières ont impacté fortement les importations de ces produits et porté un coup dur au business de cette communauté.

Les excellentes relations diplomatiques entre le Gabon et le Maroc se reflètent aussi sur le plan économique entre les deux pays grâce aux échanges commerciaux et aux investissements directs marocains au Gabon.

Elles se matérialisent aussi par la présence d’une forte communauté de commerçants et d’hommes d’affaires marocains au Gabon, particulièrement à Libreville, la capitale gabonaise.

Plusieurs commerçants marocains sont installés au niveau de la rue commerçante qui mène au carrefour Léon Mba, père de l’indépendance du Gabon. Ils y vendent des produits divers, notamment des produits importés du Maroc très prisés par la clientèle gabonaise.

>>> LIRE AUSSI: Vidéo. Côte d’Ivoire: le désarroi des commerçants marocains face à la hausse des loyers imposée par les Libanais

Anas, Marocain résidant au Gabon depuis une décennie, y tient un imposant magasin de produits divers allant de l’ameublement à l’artisanat marocain. «La relation entre le Maroc et le Gabon remonte à plusieurs années et je me sens ici comme chez moi», souligne d’emblée ce commerçant marocain. Il appelle de ses vœux à une intensification des relations commerciales entre les deux pays en éliminant les obstacles qui entravent la bonne marche des affaires, notamment les droits et taxes sur les produits importés du Maroc.

Pour sa part, Karim explique qu’avec la crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19, toutes les activités tournent au ralenti.


Le flux des importations de produits marocains très prisés par les Gabonais a fortement baissé à cause notamment des problèmes liés au transport entre les deux pays entrainant des ruptures pour certaines marchandises parmi les plus demandées dont les tapis. Du coup, il a été obligé de diversifier ses sources d’approvisionnement vers d’autres pays dans lesquels les droits de douane sont plus bas. «On avait plein de tapis marocains. Mais, à cause des difficultés de transport et des unités de fabrication qui connaissent des difficultés au Maroc, on ne reçoit plus certaines marchandises du Maroc, fait remarquer Karim. Une situation qui a impacté négativement son chiffre d’affaire qui a baissé de 40%, selon ses estimations.

>>> LIRE AUSSI: Vidéo. Maroc-Gabon: les opportunités d'échanges et d'investissement expliquées aux opérateurs marocains

Cette pénurie de produits marocains est attestée par Tchima Obasé, un jeune gabonais client chez Karim, venu se procurer un bon tapis marocain, rentré bredouille à cause de la rupture de stock de ce produit. «On m’a dit d’attendre, je suis obligé car c’est ici que j’ai l’habitude de faire mes courses. J’aime bien tout ce qui est fabriqué au Maroc, parce que ça dure».

Partant, les commerçants gabonais appellent à l’intensification des échanges commerciaux entre les deux pays et à l’évaluation de certains écueils dont les droit de douane.
Le 26/08/2021 Par notre correspondant à Libreville Ismael Obiang Nze.