Culture

Aïd el-Fitr: l'imam de la Grande mosquée de Dakar magnifie les relations entre le Maroc et le Sénégal

El Hadj Moussa Samb a mis en avant, lundi, la profondeur des relations spirituelles séculaires existant entre le Maroc et le Sénégal, dont la Grande mosquée de Dakar, inaugurée en 1964 par feu le roi Hassan II, «est la parfaite illustration».

Par Le360 Afrique (avec MAP)
Le 02/05/2022 à 16h14, mis à jour le 03/05/2022 à 10h33
Grande mosquée de Dakar
DR

Dans son prêche à l'occasion de la prière de l'Aïd al-Fitr marquant la fin du mois sacré de ramadan, accomplie en présence du président de la République du Sénégal, Macky Sall, et l'ambassadeur du roi Mohammed VI à Dakar, Hassan Naciri, et retransmise par les chaînes de télévisions locales, l'imam a tenu à rappeler la profondeur des relations spirituelles séculaires existant entre les deux pays.

Il a noté que ce monument qui fait la fierté des Dakarois est le fruit de la très haute sollicitude de feu le roi Hassan II qui a veillé à ce que cette mosquée reflète le savoir-faire architectural et artistique des artisans marocains. Cette sollicitude est perpétuée par le roi Mohammed VI, Amir al-Mouminine, qui a toujours veillé sur la maintenance de ce joyau architectural et le renouvèlement régulier des lieux dédiés à la prière, comme en attestent les tapis rbatis jonchant les salles de prière, a affirmé l'imam.

L'imam n'a pas manqué également de souligner l'esprit de communion fraternelle qui caractérise la présence marocaine au Sénégal et celle sénégalaise au Maroc et qui reflète la profondeur des relations spirituelles, cultuelles et les liens de sang entre les deux peuples.

A l'issue de cette cérémonie religieuse, l'ambassadeur du roi a salué le chef de l'Etat sénégalais, Macky Sall, qui l'a chargé de transmettre à son frère le roi Mohammed VI ses salutations fraternelles et ses vœux de santé et de prospérité.

Il a est à signaler que plusieurs autres personnalités, dont le Grand sérigne de Dakar, Abdoulaye Mactar Diop, le ministre sénégalais de l'Intérieur, Antoine Félix Abdoulaye Diome, le ministre de la Pêche et maire de Dakar-Plateau, Alioune Ndoye, et le gouverneur de la région de Dakar, Al Hassane Sall, ont aussi pris part à la prière qui s'est déroulée en présence de plusieurs centaines de fidèles.

La Grande mosquée de Dakar avait été inaugurée le 27 mars 1964 par feu le roi Hassan II, à l'occasion de la visite officielle du regretté souverain effectuée au Sénégal, et par le premier président du Sénégal indépendant, le défunt Léopold Sédar Senghor, et le khalife général des Tidianes, El Hadji Abdoul Aziz Sy Dabakh.

Par Le360 Afrique (avec MAP)
Le 02/05/2022 à 16h14, mis à jour le 03/05/2022 à 10h33

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800