Fermer

Congrès international des médecins à Dakar. 70 médecins marocains attendus

Mise à jour le 13/02/2017 à 18h47 Publié le 13/02/2017 à 17h07 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Société
Congrès des médecin à Dakar
© Copyright : DR

#Maroc : Durant 48 heures, Dakar sera la capitale de la médecine moderne africaine. 70 médecins marocains dont 60 spécialistes et 200 médecins sénégalais y sont attendus.


Renforcer les capacités, réfléchir sur les meilleures thérapies, ce sont les objectif que se fixent 70 médecins marocains dont 60 spécialistes et 200 médecins sénégalais en conclave à Dakar les 17 et 18 février 2017.

Le 1er Congrès international des médecins se tiendra en effet à Dakar. Cette rencontre permettra à 270 médecins, en majorité des spécialistes, notamment des gastro-andrologues et des diabétologues, de réfléchir et d’échanger sur les techniques de pointe en matière de santé. Tous les ans, les médecins du Sénégal et du Maroc ont ainsi prévu de se réunir dans un pays pour renforcer leurs capacités.


LIRE AUSSI:
Sénégal: près de la moitié des médecins exercent dans l’illégalité


Un exemple de coopération sud-sud en matière de santé. Les ministères de la Santé des deux pays adhèrent complètement à cette initiative de l’Ordre des médecins du Sénégal et de leurs collègues marocains. Par conséquent, les deux ministères participeront activement à la rencontre, de même que les présidents de l’Ordre des médecins du Sénégal et du Maroc et que le doyen de la faculté de médecine de l’université Hassan II de Casablanca. «Il sera question de diabétologie,de chimiothérapie et d’autres spécialités», a précisé, le docteur Awa Diagne Sy, présidente de la Section B de l’Ordre des médecins du Sénégal.

Cet événement est aussi le premier pas d'un rapprochement entre médecins privés du Sénégal et du Maroc. «Nous avons des accords avec le Maroc par rapport à la médecine privée. Maintenant, des médecins marocains peuvent servir au Sénégal et vice-versa», a annoncé le docteur Awa Diagne Sy. «La science médicale évolue très vite. Il faut que les médecins soient formés pour faire face aux fléaux et que l’Ordre continue à veiller sur les bonnes pratiques», a-t-elle ajouté.

Néanmoins, il serait difficile d’organiser un congrès International des médecins à Dakarsans avoir à l’esprit la panne de la seule machine de radiothérapie disponible au Sénégal. A ce titre, la présidente de la section B de l’Ordre des médecins souligne la «déception de ses collègues concernant ce regrettable problème». D’ailleurs, l’Ordre des médecins a prévu de tenir un conseil national avant de donner son avis sur la question.

Pour sa part, le docteur FallilouSamb de l’Ordre des médecins a précisé qu’un budget de 78 millions de francs CFA (120.000 euros), avait été versé par les partenaires pour la réussite de l’événement. «Et cette somme servira à la prise en charge des participants», a-t-il ajouté.
Le 13/02/2017 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé