Fermer

Vidéo. Mauritanie: célébration de la coopération nippone, avec faste, à Woloum Néré

Publié le 11/06/2021 à 20h25 Par De notre correspondant à Nouakchott Amadou Seck

#Culture
Mauritanie: Célébration de la coopération nippone, avec faste, à Woloum Néré
© Copyright : Le360 Afrique/Seck

#Mauritanie : Joignant l’utile à l’agréable, les populations de la commune de Néré Walo, située à l’extrême-ouest de la région de Kaédi, se sont fortement mobilisées pour recevoir l’ambassadeur du Japon en Mauritanie et fêter avec faste la coopération nipponne.

L'ambassadeur japonais Ehara Norio est venu dans la localité de Woloum pour les besoins d’une visite de terrain dont l’objectif est de constater l’exécution totale de tous les travaux prévus dans le cadre du Projet d’aménagement de l’école de Woloum Néré.

Les habitants ont saisi cette occasion pour présenter les milles et une facette de la culture du terroir, venue du fond des âges, avec des costumes de femmes, des chants, des danses, l’art culinaire, une hospitalité légendaire, le tout réuni dans une belle symphonie.

Dame nature a apporté sa précieuse contribution à la fête, en baissant sensiblement le thermomètre pendant la journée des festivités, loin de la moyenne habituelle des 45 degrés en cette saison.

>>> LIRE AUSSI: TICAD 2019: malgré une âpre concurrence, le Japon tente de se repositionner en Afrique

Le projet de rénovation de l’école de Woloum Néré a nécessité la mobilisation d’une enveloppe de 74.895 euros, soit 3,13 millions d'ouguiyas.

Ce financement du gouvernement japonais s’inscrit «dans le cadre des dons aux Projets locaux contribuant à la sécurité humaine (APL). Il a permis la construction de 6 salles de classes, des latrines, un mur de clôture, dans le but d’offrir de meilleures conditions d’études à 600 élèves».


Conscient et reconnaissant de l’importance de cette réalisation, le maire de la commune de Néré Walo, Athie Abdoul Elimane, par ailleurs cadre de la Banque centrale de Mauritanie, a rappelé «le contexte géopolitique sahélien, africain et arabe, avec des Etats confrontés à de nombreux défis, mais déterminés à emprunter le difficile chemin de l’émergence, qui passe par l’éducation, laquelle prédétermine l’esprit des jeunes et crée les conditions d’un développement futur, grâce à la formation de ressources humaines de qualité. Une démarche pertinente de l’Etat, soutenue par les collectivités décentralisées et les partenaires au développement, contribuant ainsi à un enseignement de qualité».

>>> LIRE AUSSI: Mauritanie: des équipements japonais pour assurer la sûreté et la sécurité de 3 aéroports

Ainsi, ce projet du Japon permettra aux élèves de la commune de suivre «un enseignement de qualité dans des conditions de décence optimale, dans des locaux plus sûrs et plus confortables» a encore ajouté l’édile de Néré Walo, avant de prendre des engagements fermes relatifs à l’entretien et la pérennisation de l’infrastructure scolaire.

S’exprimant en arabe, l’ambassadeur du Japon, Ehara Norio, s’est réjoui de la bonne exécution des travaux, du niveau de coopération entre Nouakchott et Tokyo et a mis en exergue l’importance de l’éducation pour le développement.  

>>> LIRE AUSSI: Afrique-Japon: 60 projets africains à financer par le Japon

Quant à Guissé Diery Hamady, directeur de l’école rénovée, il a parlé «d’une journée historique. Une infrastructure scolaire avec impact multidimensionnel: au plan pédagogique, humain… Nous avons désormais des salles de classe aux normes, avec des dimensions de 9m sur 6m, qui permettent aux élèves de suivre des cours sans s’entasser, contrairement aux conditions antérieures».

Dans cette école la quasi-totalité du personnel enseignant est constitué par des femmes. La commune de Néré Walo est composée de 11 villages, avec une population de prés de 12.000 habitants.
Le 11/06/2021 Par De notre correspondant à Nouakchott Amadou Seck

à lire aussi