Economie

Mauritanie: de nouvelles et importantes découvertes gazières dans l'offshore

British Petroleum vient de faire une nouvelle découverte de gaz en Mauritanie. L'annonce a été faite par le ministre mauritanien du Pétrole, de l’énergie et des mines, Mohamed ould Abdel Vetah. Pour cette nouvelle découverte, Kosmos table sur un volume de 13 Trillion cubic feet (Tcf) de gaz.

Par Cheikh Sidya (Nouakchott, correspondance)
Le 28/10/2019 à 16h59, mis à jour le 28/10/2019 à 17h02
champ gazier
DR

Des recherches engagées depuis quelques mois ont permis à la multinationale britannique British Petroleum (BP) et son partenaire Kosmos Energy de faire de nouvelles découvertes de gaz naturelle dans les eaux mauritaniennes à un endroit appelé «Bir Allah», selon une révélation faite sur sa page facebook lundi, par le ministre mauritanien du Pétrole, de l’énergie et des mines, Mohamed ould Abdel Vetah, relayée à travers la presse locale.

«Cette découverte est de nature à ouvrir de nouveaux horizons prometteurs pour la création d’un pôle gazier dans le pays», ajoute le ministre.

Le nouveau gisement, situé au niveau de la région Bir Allah, à environ 125 km au large de la Mauritanie, est logé dans le puits d’exploration Orca-1, foré à une profondeur d’eau d’environ 2.510 mètres pour une profondeur totale mesurée d’environ 5.266 mètres. Il confirme d’ailleurs un taux de réussite de 100% sur neuf puits forés. 

Selon Kosmos, la plateforme de forage y a intercepté une colonne gazière de 36 mètres dans des réservoirs d’excellentes qualités et une autre colonne de 11 mètres de gaz dans le Cénomanien.

Pour cette nouvelle découverte, Kosmos table sur un volume de 13 Trillion cubic feet (Tcf) de gaz.

«Avec des ressources suffisantes en place dans le hub de BirAllah, Kosmos se réjouit de travailler avec le gouvernement mauritanien et ses partenaires pour apporter des bénéfices au peuple mauritanien, à travers le développement de projets compétitifs et à faible intensité carbone», a souligné Andrew Inglis, PDG de Kosmos Energy.

Cette découverte récente est située à une soixantaine de kilomètres au Nord du champ Grand Tortue/Ahmeyim (GTA), chevauchant la frontière maritime entre la Mauritanie et le Sénégal.

Rappelons que les ressources de GTA sont estimées à 450 milliards de mètres-cubes. L'exploitation de ce gisement devrait débuter en 2022/2023. Le gaz sera produit à partir d’un système sous-marin en eau profonde et d’une unité flottante.

Par Cheikh Sidya (Nouakchott, correspondance)
Le 28/10/2019 à 16h59, mis à jour le 28/10/2019 à 17h02