Vidéo. Mauritanie: la fièvre du futsal s'empare de Nouakchott

le360 Afrique/Seck
Le 13/11/2021 à 09h15, mis à jour le 13/11/2021 à 10h19

VidéoA Nouakchott, on note depuis quelque temps un intérêt grandissant des jeunes pour le football en salle, ou Futsal, avec un nombre croissant de pratiquants et une multiplication des compétitions.

Le futsal connait un engouement sans précédent à Nouakchott avec un nombre croissant de pratiquants et une multiplication des compétions, à l’image d’un tournoi annuel impliquant toutes les banques de la place et des championnats inter-villages garantissant la passion autour des joutes. Ce qui donne un véritable cachet populaire à la pratique.

Immersion dans une salle de Sebkha, une commune de la populeuse banlieue sud-ouest de Nouakchott.

Aboubacar Soumaré, propriétaire de Salle de Foot, par ailleurs maire de la commune qui abrite l’infrastructure, dit avoir créé celle-ci en 2015. Il justifie cette option par «un constat simple, lié au manque terrible d’infrastructures sportives en Mauritanie. Il y a également un autre problème, causé par l’absence du public et la situation d’un football entièrement subventionné» dont la conséquence «est un modèle économique non viable».

Soumaré explique certains détails sur la capacité de la salle, qui est de 1.500 places, avec des vestiaires, des toilettes et un restaurant. Elle dispose de certaines commodités pratiques particulières.

Une démarche à travers laquelle ce haut cadre dit n’avoir pas réinventé la roue, se basant simplement sur un modèle qui a fait ses preuves ailleurs (FIFA, grands clubs européens…).

Ces commodités permettent à la salle d’accueillir plusieurs tournois opposant les banques de la place, des villages, notamment ceux des régions du Gorgol et du Guimakha.

Des empoignades qui suscitent beaucoup d’engouement et donnent lieu à de véritables fêtes populaires.

Ainsi, les localités ayant remporté le trophée célèbrent l’évènement à travers des soirées culturelles chaque année.

Pour Abderrahmane Sidi Ali, coach de l’équipe d’Attijari bank Mauritanie, «cette rencontre contre l’équipe de Banque Finances Islamiques (BFI), rentre dans le cadre d’un tournoi inter bancaire organisé chaque année avec l’objectif de créer des liens de fraternité entre nos institutions. Nous menons actuellement 2-0 au score. Au plan général, notre équipe a livré 3 matchs, pour 2 victoires et 1 nul. Nous sommes en tête de poule». L’équipe de la filiale du groupe bancaire marocain a inscrit, coup sur coup, un troisième et un quatrième, juste après la déclaration de l’entraîneur.

Sidi Sneiga, employé d'Attijari bank Mauritanie, se montre très confiant par rapport à la perspective d’une victoire finale de son équipe dans le tournoi des banques.

Par Amadou Seck (Nouakchott, correspondance)
Le 13/11/2021 à 09h15, mis à jour le 13/11/2021 à 10h19