Fermer

Vidéo. Qatar 2022: Corentin Martins explique la défaite des Mourabitounes face à la Zambie

Mise à jour le 04/09/2021 à 11h43 Publié le 04/09/2021 à 11h41 Par De notre correspondant à Nouakchott Amadou Seck

#Sports
Vidéo. Qatar 2022: Corentin Martins explique la défaite des Mourabitounes face à la Zambie
© Copyright : Seck Amadou et Mamoudou Kane / Le360

#Mauritanie : L’équipe nationale de football de Mauritanie, «les Mourabitounes», a pris un mauvais départ, vendredi après-midi, à l’Office du Complexe olympique (OCO) de Nouakchott, en concédant une défaite 1-2 face aux «Chipolopolos» de Zambie, en éliminatoires de la Coupe du Monde Qatar 2022.


En première journée des éliminatoires de la Coupe du Monde de football, qui aura lieu au Qatar l'année prochaine, les Mourabitounes mauritaniens ont donc trébuché, à Nouakchott, face aux Chipolopolos zambiens sur le score de deux buts à un au profit des visiteurs.

Un résulta qui risque de compromettre grandement la chance des hommes du coach Corentin Martins de participer à la deuxième phase de ces éliminatoires prévues dans quelques mois.

L'entrée ratée des «Mourabitounes» s’est dessinée dès la 10é minute avec le but inscrit par le milieu de terrain de Brighton, Enock Mwepu.

Les Mauritaniens se sont ensuite rués à l’attaque dans l’espoir d’une égalisation, s’exposant dangereusement aux contres zambiens. Ils seront à nouveau punis à la 57é minute avec  un deuxième but inscrit par Prince Mumba, un autre milieu offensif.

>>> LIRE AUSSI : Vidéo. Mondial 2022 de foot: les deux adversaires du Maroc font match nul à Nouakchott

Les Mauritaniens continuent à pousser sous la houlette de Mama Niass, venu du banc, qui inscrit un but à la 69e minute réduisant ainsi le score.

Victoire précieuse pour la Zambie, avant de recevoir dans quelques jours, les «Aigles» de Carthage de Tunisie, vainqueurs du «Nzalang» national de Guinée Equatoriale.

Corentin Martins, coach de l’équipe nationale de Mauritanie, explique cette défaite par «un début de match raté, un manque de concentration, quelques occasions non converties, mais aussi par le fait de n’avoir pas pu créer du jeu, surtout en première mi-temps». Il note «une amélioration» du jeu par la suite, mais les Zambiens s’étaient mis dans une posture favorable avec une avance de 2 buts.     


Le 04/09/2021 Par De notre correspondant à Nouakchott Amadou Seck