Gabon: Ali Bongo Ondimba motivé par son parti pour un 3e mandat lors de la présidentielle de 2023

Le 25/12/2022 à 11h56

Vidéo«Je vous ai entendus», ainsi a répondu Ali Bongo Ondimba aux nombreux appels des militants du Parti démocratique gabonais (PDG), réunis autour de lui pendant les assises du 12ème congrès de la première formation politique du pays organisées les 23 et 24 décembre 2022 à Libreville.

Bien que candidat naturel du PDG, conformément aux statuts et règlements du parti au pouvoir, Ali Bongo Ondimba a demandé un nouveau bail de sept ans auprès de ses compatriotes lors des élections de 2023. «Dans quelques jours nous célébrerons la nouvelle année. Une année importante pour le Gabon, une année déterminante, car il y aura au Gabon des élections. À cet égard j’ai plusieurs questions à vous poser: est-ce que vous êtes fatigués? Parce que moi je suis en forme, en forme olympique. Bon, est-ce que je peux compter sur vous? Très bien», a lancé Ali Bongo Ondimba en direction d’une marée humaine acquise à sa cause.

Plusieurs milliers de délégués et de militants, vêtus de chemises blanches parsemées de vert, jaune et bleu, les couleurs du drapeau gabonais, étaient réunis vendredi et samedi au stade de l’Amitié sino-gabonaise de Libreville dans une ambiance festive. Ils en sont sortis confiants quant aux capacités de leur parti à passer à l’offensive dans quelques semaines.

«Moi, en tant que militant de base, je ne peux absolument qu’être heureux et fier. Parce que le distingué nous demande d’aller de l’avant, d’être plus forts et unis afin que les échéances qui nous attendent devant, nous puissions les affronter ensemble», a estimé Charles Octave, cadre du PDG. C’est donc une armée de militants du parti qui est décidée à investir le terrain dans les jours à venir pour mener Ali Bongo Ondimba jusqu’à la victoire. «Le DCP a dit qu’il y a encore du travail à faire. C’est notre candidat naturel. C’est le mot que nous attendions, il est candidat et il le sera», a affirmé Junior Mboulet, militant du PDG.

Placés sous le thème «La renaissance pour un PDG uni et solidaire», les participants à ce congrès sont condamnés à faire preuve de détermination pour s’affirmer davantage sur la scène politique nationale. En effet, le contexte de «Renaissance» indique clairement les ambitions nouvelles du parti au pouvoir de ratisser large en intégrant de façon officielle dans ses rangs les cadres et militants des formations qui ont récemment fusionné avec le PDG.

Par Ismael Obiang Nze (Libreville, correspondance)
Le 25/12/2022 à 11h56

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800