La Cedeao prête à une «solution négociée» après le retrait du Mali, du Burkina et du Niger

CEDEAO
Le 28/01/2024 à 17h27

La Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) s’est déclarée prête dimanche dans un communiqué à trouver «une solution négociée» après l’annonce de retrait de l’organisation du Mali, du Burkina Faso et du Niger.

«L’attention de la Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Commission de la CEDEAO) a été attirée sur un communiqué diffusé sur les télévisions nationales du Mali et du Niger annonçant la décision du Burkina Faso, du Mali et du Niger de se retirer de la CEDEAO», souligne l’organisation sous-régionale.

Ces trois pays sont «des membres importants de la Communauté» qui «reste engagée à trouver une solution négociée à l’impasse politique» créée par l’annonce de leur retrait dimanche dans un communiqué commun.

Le communiqué de l’organisation explique que «la Commission de la CEDEAO n’a pas encore reçu de notification formelle directe des trois États membres concernant leur intention de se retirer de la Communauté».

Un peu plus tôt dans la matinée, le Mali, le Burkina Faso et le Niger avaient décidé de quitter l’organisation sous-régionale créée en 1975 avec effet immédiat.

Par Le360 Afrique (avec AFP)
Le 28/01/2024 à 17h27