Législatives en Guinée-Bissau : L’État assurera l’organisation, dit Embalo

Umaro Sissoco Embalo, président de la Guinée Bissau . DR

Le 18/05/2024 à 09h23

Lors d’un point presse, le président guinéen Umaro Sissoco Embalo a fait le point sur les élections législatives à venir. Il a annoncé que le gouvernement financerait entièrement le processus électoral et qu’il fixerait prochainement la date du scrutin.

Les élections législatives bissau-guinéennes « auront lieu bel et bien avant la fin de l’année et seront entièrement financées par l’Etat », a déclaré vendredi à Bissau le président Umaro Sissoco Embalo.

« J’attends que le Bureau d’appui technique au processus électoral termine son travail pour que je puisse inviter tous les partis politiques représentés au Parlement afin qu’ils me proposent la date du scrutin », a ajouté M. Embalo, dans une déclaration à la presse à l’issue d’un Conseil des ministres.

« Le gouvernement prendra en charge toutes les dépenses liées à l’organisation de ces élections, car il s’agit d’une question de souveraineté », a-t-il souligné.

Les dernières élections législatives organisées en Guinée-Bissau ont été remportées par la coalition Pai-Terra Ranka (opposition) dirigée par le Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC).

Par Le360 Afrique (avec MAP)
Le 18/05/2024 à 09h23