RDC: après un début timide à Kinshasa, l’enrôlement des électeurs bat son plein

Des jeunes devant un centre d'enrôlement pour s'inscrire sur les listes électorales à Kinshasa.
Le 20/02/2023 à 08h13

Lancé le 24 Décembre 2022, l’enrôlement des électeurs était plutôt timide dans différents centres basés à Kinshasa et pour plusieurs raisons. Toutefois, les choses ont évolué à l’approche de la fin de cette opération prolongée d’un mois.

Le démarrage de l’enrôlement des électeurs a été timide. Certains problèmes techniques rencontrés par les agents de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) et les contradictions qui minent la classe politique congolaise ont plombé le début de cette campagne d’enrôlement.

Toutefois, les choses ont évolué à l’approche de la fin de la période consacrée à l’enrôlement des électeurs et les centres dédiés connaissent un engouement d’une population qui tient à tout prix à obtenir sa carte d’électeur non seulement pour voter mais également pour des raisons sécuritaires et économiques.

Les messages de sensibilisation pour l’adhésion au processus électoral viennent de partout, à l’exception du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), de l’ancien président Joseph Kabila qui se dit non concerné par le processus électoral et exige la recomposition du bureau de la Ceni, avant de se ranger en ordre de bataille pour les élections de décembre prochain.

Le PPRD demande à ses militants, sympathisants et cadres de ne pas s’enrôler afin de boycotter le processus électoral. A cause des perturbations connues au début de ce processus, l’enrôlement des électeurs à Kinshasa a connu la prolongation d’un mois alors qu’elle devrait se clôturer le 23 Janvier 2023.

Par Christian Nyamabu Kabeya (Kinshasa, correspondance)
Le 20/02/2023 à 08h13

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800