Fermer

Vidéo. Entreprises maliennes et Port de Dakar veulent rendre plus compétitif le corridor Dakar-Bamako

Mise à jour le 29/06/2021 à 14h59 Publié le 29/06/2021 à 13h40 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Economie
Entreprises maliennes et Port de Dakar veulent rendre compétitif le corridor Dakar-Bamako
© Copyright : Le360 / Diemba Moussa Konaté

#Sénégal : Le Port de Dakar et les entreprises maliennes sont en conclave à Bamako, depuis ce lundi 28 juin pour une évaluation et une relecture du pacte de Saly. L'heure est au bilan d'étape de cet accord signé en novembre dernier entre les divers partenaires.


Le directeur général du port autonome de Dakar, Aboubacar Sadikh Bèye, à la tête d’une forte délégation composée de collaborateurs et d’acteurs portuaires, séjourne au Mali sur invitation du secteur privé malien. Cette rencontre fait suite au forum économique sénégalo-malien tenu à Dakar les 3 et 4 juin courant.

Au cours de cet atelier, les participants font le point de la mise en œuvre des 58 décisions issues du pacte de Saly. Cet atelier vise non seulement à raffermir la coopération économique entre les deux pays, mais aussi à faire du corridor Dakar-Bamako, un corridor compétitif.


>>>LIRE AUSSI: Sénégal: après l’aéroport, le port de Dakar aussi sera délocalisé


Le choix du Mali se justifie par l’importance du volume des opérations portuaires entre le Mali et le Sénégal, soit un accroissement de 7,8% en 2 ans. Selon les autorités portuaires sénégalaises, Dakar Terminal est actuellement en compétition avec le port de Conakry qui offre un tarif plus attrayant.

Au regard de cette concurrence, le directeur général de Dakar terminal a annoncé officiellement, à l’ouverture de cette journée d’information à Bamako, l’attribution d’un tarif spécial de six mois, voire d'un an, aux transporteurs et opérateurs économiques maliens. Ainsi, actuellement, pour l’importation d’un camion citerne, le coût est d’un million cinq cent mille francs cfa (soit environ 2300 euros).


>>>LIRE AUSSI: Peacock Investments lance les travaux des logements des travailleurs du Port de Dakar

Ce coût sera revu à la baisse à sept cent cinquante mille francs cfa par ensemble routier. il faut rappeler que plus de 80% des importations du Mali passent par le port autonome de Dakar et près de 90% des exportations du Mali transitent également par le même port.

Les opérateurs privés maliens rapportent jusqu'à 200 milliards de Ffca par an au Port de Dakar.

 

Le 29/06/2021 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté