Vidéo. Sénégal: le circuit informel à l’agonie à cause de la seconde vague du Covid-19

Le360Afrique/ndiaye
Le 24/01/2021 à 11h18, mis à jour le 24/01/2021 à 11h20

VidéoLa seconde vague de la pandémie du Covid-19 touche de plein fouet le circuit informel sénégalais. Les restrictions mises en place par les autorités ont mis à genou de nombreux petits acteurs de l’informel. Reportage.

L’économie sénégalaise, à l’instar des autres pays africains est caractérisée par la prépondérance du circuit informel.

En l’absence de filet de sauvetage, ce circuit, qui a su résister aux impacts de la première vagie de la pandémie du Covcid-19, est aujourd'hui touché de plein fouet par la seconde vague, particulièrement à cause des mesures restrictives mises en place par les autorités, dont le confinement et le couvre-feu visant à freiner la propagation des contagions au Covid-19.

Dans ce reportage, trois jeunes exerçant dans l’informel nous racontent leurs difficultés au quotidien.

Par Moustapha Cissé (Dakar, correspondance)
Le 24/01/2021 à 11h18, mis à jour le 24/01/2021 à 11h20

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800