Ukraine: après avoir refusé de condamner la Russie, Macky Sall demande "un cessez-le-feu" à Poutine

Vladimir Poutine et Macky Sall.. DR

Le 09/03/2022 à 11h07, mis à jour le 09/03/2022 à 11h19

Le président de la République, Macky Sall, a annoncé mercredi avoir sollicité un ‘’cessez-le-feu durable’’ en Ukraine auprès du président de la Russie Vladimir Poutine, dont il salue l’‘’écoute’’ et la ‘’disponibilité à maintenir le dialogue pour une issue négociée du conflit’’, souligne l'APS.

Afin de mieux positionner sa diplomatie pour servir d'éventuel médiateur dans le conflit entre la Russie et l'Ukraine, le Sénégal s'était gardé de condamner Moscou lors du vote de la semaine dernière aux Nations Unies. Visiblement, Macky Sall n'a pas perdu de temps. 

Selon l'Agence de presse sénégalaise (APS), le président en exercice de l'Union Africaine, le Sénégalais Macky Sall a joint son homologue Russe, Vladimir Poutine, ce mercredi 9 mars 2022. 

‘’Je me réjouis de mon entretien de ce matin avec le Président Poutine en ma qualité de Président de l’Union Africaine pour solliciter un cessez-le-feu durable en Ukraine’’’, a-t-il écrit sur son compte Twitter.

Toujours selon l'APS, Le président Sall, président en exercice de l’Union africaine (UA), a salué l’‘’écoute’’ et la ‘’ disponibilité ‘’ de son homologue russe à ‘’maintenir le dialogue pour une issue négociée du conflit’’.

La Russie a lancé depuis le 24 février une opération militaire contre l’Ukraine, après des semaines de tension entre les deux pays.

La Russie a fait valoir son droit à l’auto-défense, prévu par l’article 51 de la Charte de l’ONU, mettant notamment en avant la "souffrance" dans la région séparatiste du Donbass.

Dans le Donbass, région de l’Ukraine frontalière de la Russie et majoritairement russophone, un conflit larvé oppose depuis 2014 le gouvernement ukrainien à des séparatistes pro-russes et à la Russie.

Lors du dernier conseil des ministres, le chef de l’Etat sénégalais avait fait part de "sa grave préoccupation face à la situation en Ukraine", tout en réaffirmant l’adhésion du Sénégal aux principes du non-alignement et du règlement pacifique des différends.

Selon le communiqué du Conseil des ministres, Macky Sall a indiqué que sa position sur cette question s’inscrit dans l’esprit des deux communiqués publiés en sa qualité de président en exercice de l’Union africaine.

Dans l’un de ces textes rendu public, il a exprimé, avec le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, son "extrême préoccupation face à la très grave et dangereuse situation créée en Ukraine".

Les deux dirigeants ont aussi appelé "la fédération de Russie et tout autre acteur régional ou international au respect impératif du droit international, de l’intégrité territoriale et de la souveraineté nationale de l’Ukraine".

Par Ismail Traoré
Le 09/03/2022 à 11h07, mis à jour le 09/03/2022 à 11h19