Société

Sénégal: saisie record de 2 milliards d’euros en faux billets

A Dakar, la brigade de recherches de la Gendarmerie nationale a mis la main sur de faux billets représentant deux milliards cinquante millions d’euros. Au cours de cette opération, qui s’est déroulée le 13 mai dernier, six personnes ont été arrêtées.

Par Moustapha Cissé (Dakar, correspondance)
Le 19/05/2020 à 14h54, mis à jour le 19/05/2020 à 18h04
Faux billets de banque
Faux billets de banque | DR

Encore une affaire qui risque de faire grand bruit, tant au Sénégal qu'à l'étranger, et qui impliquerait un ancien président de l’Assemblée nationale et un ex-ministre.

L’affaire, qui semble relever d’un crime économique à grande échelle, n’a pas encore livré tous ses secrets. Cette saisie record de faux billets en devises étrangères a eu lieu sur l’axe Yoff-Zac Mbao dans la banlieue de Dakar, et porte, selon le quotidien L’Enquête, sur 2,05 milliards d’euros, soit quelque 1367 milliards de francs CFA.

Dans cette association de malfaiteurs et de blanchiment d’argent, des hommes politiques et un prétendu homme religieux, six faussaires au total, seraient incriminés. L’enquête sur ce trafic de faux billets a commencé en août 2019, quand les gendarmes ont des renseignements sur un groupe s’activant dans la fabrication de fausse monnaie.

Les mis en cause détenaient de l’argent sale lorsqu'ils ont été surpris par la Gendarmerie, dans une maison de la cité Zac-Mbao. Ils seront poursuivis pour association de malfaiteurs, faux et usage de faux, contrefaçon de signes monétaires ayant cours légal sur un territoire étranger et blanchiment de capitaux.

Il faut dire que ce genre de pratique devient récurrente au Sénégal. Le dernier épisode en date dans ce genre d'affaires est l’arrestation d’un député proche du président Macky Sall. Avant lui, le célèbre chanteur Thione Seck avait lui aussi été surpris avec un montant qui se chiffrait à plusieurs millions d’euros.

Par Moustapha Cissé (Dakar, correspondance)
Le 19/05/2020 à 14h54, mis à jour le 19/05/2020 à 18h04

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800