Fermer

Sénégal. Des trafiquants d’animaux interpellés avec des peaux de léopards et de crocodiles

Mise à jour le 13/06/2020 à 14h38 Publié le 12/06/2020 à 15h23 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Société
Saisie de peaux d’animaux au Sénégal

Saisie de peaux d’animaux au Sénégal.

© Copyright : Dr

#Sénégal : Deux présumés trafiquants de faune ont été interpellés à Tambacounda, dans l’est du Sénégal, en flagrant délit de détention de peaux d'espèces protégées.

C’est le jeudi 11 juin 2020, à Tambacounda, à l'issue d'une longue enquête, que la direction des parcs nationaux, appuyée par le commissariat central de Tambacounda et le projet Eagle-Sénégal, a procédé à l’arrestation de deux trafiquants d'animaux sauvages africains.

Pris en flagrant délit de possession de peaux d’espèces sauvages protégées, ils ont aussitôt été conduits au commissariat de la région.


>>>LIRE AUSSI: Sénégal. Trafic d’armes, de drogue et d’ivoire: un réseau transnational tombe

Dans leurs sacs, étaient dissimulées 4 peaux de léopards, dont une prélevée sur un animal âgé de moins d’un an, et deux peaux de crocodiles, à savoir des peaux de deux espèces protégées.

Les enquêteurs qui poursuivent leurs investigations soupçonnent que ces animaux proviennent du célèbre parc national du Niokolo Koba.

Les deux prévenus sont actuellement placés en garde à vue afin d'être soumis à interrogatoire. Les enquêteurs espèrent comprendre comment s'organise et agit le réseau de trafiquants qui gangrène depuis des années la survie d'espèces rares dans le parc du Niokolo Koba.

Le 12/06/2020 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé