Sports

Sénégal: le «Nawetaan», le championnat de football des quartiers, grenier de stars

VidéoAu Sénégal, chaque quartier à son Association sportive et culturelle (ASC), qui regroupe les jeunes de la localité qui s’activent dans le développement communautaire: nettoiement, reboisement, théâtre, cours de vacances, investissement humain, etc.

Le 13/08/2022 à 16h22, mis à jour le 13/08/2022 à 16h25

Au Sénégal, même si les jeunes tentent de maintenir l’aspect culturel des ASC, il faut dire qu’il y a longtemps que le sport a pris le dessus sur toutes les autres activités de quartier. Le championnat national populaire, communément appelé «Nawetaan», se déroule durant les vacances, en pleine saison des pluies. Chaque quartier envoie son ou ses équipes pour prendre part à cette compétition âprement disputée et qui mobilise des milliers de personnes.

D'El Hadji Ousseynou Diouf à Sadio Mané, en passant par Henry Camara, Pape Bouba Diop, etc., ces jeux de quartiers ont révélé plusieurs stars sénégalaises du ballon rond.

Aujourd'hui, de plus en plus supplantées par les écoles de foot, les compétitions de quartiers souffrent d’un manque d’organisation: la violence y règne souvent en maître, obligeant parfois les autorités à prendre des mesures drastiques allant jusqu’à l’arrêt des compétitions, comme ce fut le cas l’année dernière, lors d’un match qui avait fait deux morts.

Au Sénégal, les ASC qui ne disposent pas d’assez de moyens vivent souvent sous la coupole d’un président issu du quartier et qui a souvent les moyens de financer les activités. A défaut d’un tel bienfaiteur, les habitants s’organisent pour porter leur équipe.

Par Moustapha Cissé (Dakar, correspondance)
Le 13/08/2022 à 16h22, mis à jour le 13/08/2022 à 16h25