CAN 2023: Côte d’Ivoire-Nigeria, l’atmosphère au sein des couples mixtes avant la rencontre

Les Éléphants de Côte d'Ivoire et les Super Eagles du Nigeria.
Le 18/01/2024 à 15h23

À quelques heures du match entre la Côte d’Ivoire et le Nigéria, prévu ce jeudi 18 janvier 2024 à 17 h GMT, au stade d’Ebimpé à Abidjan, l’Agence ivoirienne de presse (AIP) a rencontré des couples mixtes afin de saisir l’atmosphère prévalant avant cette compétition fatidique.

Aladji Moussa, vendeur de pièces détachées de véhicules, s’est uni à une femme Ebrié avec laquelle il a eu deux enfants. Résidant dans la commune de Yopougon, quartier Maroc, depuis de nombreuses années, Aladji relate qu’il était dépourvu de tout à son arrivée en Côte d’Ivoire. C’est dans ce pays qu’il a acquis une épouse, des enfants et une stabilité financière.

«Je soutiens la Côte d’Ivoire à 100%. Après ma naissance au Nigeria, j’ai tout obtenu en Côte d’Ivoire, argent, femme, enfants. Je suis heureux», affirme Aladji, qui a également acheté le maillot des Éléphants pour tous les membres de sa famille.

Il se dit comblé en Côte d’Ivoire et se considère comme ivoirien, exprimant son fervent soutien à l’équipe nationale. Adjo Cynthia, commerciale au sein d’une société privée, partage sa vie avec un homme d’affaires nigérian résidant à Abidjan-Cocody, avec lequel elle a eu un fils.

«Moi, je suis une femme Bété. Il a tout intérêt à prier pour que la Côte d’Ivoire remporte ce match contre le Nigeria. Dans le cas contraire, je prends sa valise et le reconduis dans sa cour familiale. Je ne lui adresserai pas la parole durant toute la CAN», déclare Cynthia avec un sourire aux lèvres.

Cependant, elle reconnaît que son mari soutient l’équipe nigériane de tout cœur. Chacun prie pour que son équipe remporte cette confrontation, ajoute-t-elle.

«Face à la menace de Cynthia, même si le Nigeria venait à gagner, cela ne serait pas mon problème !», plaisante le fiancé de Cynthia, esquivant ainsi le courroux de sa dulcinée.

Hors de la Côte d’Ivoire, Boti Hervé, un ivoirien résidant en Allemagne, a uni sa destinée à une Nigériane depuis 2015. Contacté par téléphone, il explique que les opinions divergent au sein de son foyer en Allemagne. Lui, avec ses deux enfants, soutient l’équipe ivoirienne, tandis que sa femme, avec leur enfant, soutient l’équipe nigériane. Toutefois, tous attendent avec impatience ce match qui déterminera la supériorité sportive des équipes. Les deux équipes se sont déjà affrontées à 11 reprises depuis 1977. Le dernier match entre les deux formations ayant été remporté par le Nigeria le dimanche 3 février 2013 (CAN - Quarts de finale : 2-1), note-on.

Par Le360 Afrique (avec Agences)
Le 18/01/2024 à 15h23