«Ils doivent tous démissionner», après l’humiliation, les supporters ivoiriens réclament des têtes

Supporters ivoiriens.
Le 23/01/2024 à 16h59

VidéoCe fut une humiliation historique pour les Eléphants de Côte d’Ivoire qui se sont fait battre à domicile sur un score sans appel de 4-0 par la Guinée Equatoriale, considérée jusqu’ici comme une petite nation de football. Mais cette 34ème Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2023 n’a pas encore fini de livrer ses surprises.

Les Nzalang Nacional humilient les Eléphants dans leur propre CAN et leur antre du stade Olympique d’Ebimpé. De quoi irriter les supporters ivoiriens, très remontés contre leur équipe. Certains demandent à ce que tous démissionnent.

Les Eléphants de Côte d’Ivoire n’ont pas assuré ce soir du lundi 22 janvier 2024 lors de leur dernier match de poule au stade Olympique d’Ebimpé, à Abidjan.

La Guinée équatoriale et la Côte d’Ivoire s’affrontaient pour le compte de la 3ème et dernière journée du Groupe A de la CAN. Impressionnants d’efficacité, les partenaires d’Emilio Nsue ont livré une démonstration de force face à des Éléphants au jeu terne et sans saveur. Avec ce succès, le Nzalang Nacional s’assure la première place et obtient son ticket pour les 8èmes de finale. Les hommes de Jean-Louis Gasset sont troisièmes, au bord de l’élimination.

Dans le dur, les joueurs de Juan Micha ont remis un coup d’accélérateur pour définitivement distancer leurs adversaires. Pablo Ganet a ainsi inscrit un sublime coup franc (2-0, 73′) avant que Nsue ne soigne ses statistiques en signant un doublé (3-0, 75′). Résignés, les Ivoiriens ont même concédé un quatrième et dernier but en toute fin de match (4-0, 88′).

C’est la déception totale chez les supporters ivoiriens.

«Ce n’est pas normal, on est venu de loin pour vous supporter et vous nous foutez cette humiliation, cette honte!», se plaignent les supporters. Avant d’exiger des comptes à la Fédération ivoirienne de football: «ils doivent tous démissionner, du président au plus petit joueur», scandaient-ils.

Pourtant quasi rempli, le stade Alassane Ouattara d’Ébimpé s’est rapidement vidé, avant même le coup de sifflet final. Humiliée devant ses propres supporters, la Côte d’Ivoire a complètement sombré ce lundi 22 janvier face à la Guinée équatoriale (0-4) et se rapproche dangereusement de l’élimination. Avec seulement 3 points à l’issue de la phase de poules, les Éléphants n’ont plus leur destin entre les mains et doivent croiser les doigts en espérant être repêchés parmi les meilleures troisièmes.

Par Emmanuel Djidja (Abidjan, correspondance)
Le 23/01/2024 à 16h59