Le foot au Sénégal: les ingrédients de la réussite continentale des équipes nationales

Quatre trophées remportés par les équipes nationales du Sénégal en l'espace d'une année.
Le 19/03/2023 à 09h50

VidéoCoupe d’Afrique des nations, celles des U20, championnat des joueurs locaux, beach soccer... durant la saison 2022–2023 les Lions du Sénégal ont raflé tous les trophées mis en jeu par la Confédération africaine de football.

Le Sénégal, qui n’avait jamais gagné un trophée continental de football, a réussi l’exploit, jamais réalisé au niveau du continent, à l’exception du Beach Soccer dont il est la référence continentale, de rafler 4 trophées en l’espace d’une seule année: CAN, CHAN, Beach Soccer et le championnat continental des U20. Une belle moisson qui s’explique par la formation des petites catégories et un accompagnement efficace de l’Etat.

Des succès qui font passer le Sénégal du statut de looser (perdant) au niveau du continent africain, à celui de référence. Il ne pouvait en être autrement, quand on voit l’armada de joueurs sénégalais expatriés évoluant dans les grands championnats européens à l’instar de Sadio Mané, Kalidou Koulibali, Benjamin Mendy...

Plus notable encore, la relève est déjà assurée pour les Lions de la Téranga. Les locaux, qui ont remporté le Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) en Algérie et les U20 qui ont gagné leur trophée en Egypte, frappent déjà aux portes de l’équipe nationale.

C’est dire qu’aujourd’hui, plus que jamais, les Lions de la Téranga du Sénégal ont faim et ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. Ils veulent asseoir leur domination sur le football continental, à l’instar de l’Egypte, détentrice du record avec sept coupes d’Afrique des nations à leur palmarès. Ce qui est bien possible selon les dirigeants sportifs qui estiment que toutes les conditions sont réunies.

Seulement, les équipes sénégalaises ne sont pas les seules performantes du continents. D’autres Lions sont à l’affût comme ceux de l’Atlas, par exemple, auteurs d’un parcours exceptionnel lors du dernier Mondial. Les Lions de l’Atlas ont signé au Qatar la première qualification africaine aux demi-finales d’une Coupe du monde. C’est ce qui fait dire aux dirigeants sportifs sénégalais qu’il ne faudra surtout pas dormir sur leurs lauriers.

Par Moustapha Cissé (Dakar, correspondance)
Le 19/03/2023 à 09h50

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800