Fermer

Covid-19: la Tunisie allège le protocole sanitaire aux frontières pour ressusciter son tourisme

Mise à jour le 28/05/2021 à 17h11 Publié le 28/05/2021 à 17h05 Par Moussa Diop

#Politique
Arrivée à l'aéroport de Tunis Carthage

Arrivée de voyageurs à l'aéroport de Tunis Carthage.

© Copyright : DR

#Tunisie : Les autorités tunisiennes ont assoupli les conditions d’entrée sur leur territoire aux voyageurs. Ainsi, ceux vaccinés et immunisés sont dispensés de quarantaine et de test PCR négatif. Cette mesure a été prise alors que le pays continue d’enregistrer des niveaux de contamination inquiétants.

En dépit des niveaux de contagions quotidiens inquiétants, les autorités tunisiennes ont décidé, sur recommandation des membres du Comité national de coordination et de suivi de la lutte contre le coronavirus, d’alléger le protocole sanitaire imposé aux passagers entrant dans le pays, soulignant tenir compte de l’évolution de la situation épidémiologique aux niveaux national et international.

Ainsi, pour les voyageurs, les autorités ont décidé la levée de la quarantaine obligatoire, imposée sur les passagers entrants en Tunisie, et les ont dispensés de soumettre un certificat de laboratoire PCR indiquant un résultat négatif au Covid-19 et ce, à partir du 1er juin 2021. A condition toutefois de présenter un certificat de vaccination portant un QR code délivré par les autorités compétentes ou d’être considérés comme immunisés pour la période du séjour, c'est-à-dire d'avoir été testé positif au Covid-19 au moins 6 semaines avant la date de venue en Tunisie. Il faudra alors présenter à l'enregistrement un certificat médical délivré par les autorités sanitaires compétentes.

>>> LIRE AUSSI: Covid-19: la Tunisie tente de sauver sa saison avec le tourisme russe

Pour les autres voyageurs de plus de 12 ans, les autorités exigent la présentation d’un certificat de test PCR négatif portant un QR code dont la date de délivrance ne doit pas dépasser les 72 heures lors de l’enregistrement. Ils doivent en plus présenter une déclaration sur l’honneur dans laquelle ils s’engagent à effectuer une auto-quarantaine pour une période de 7 jours.

Toutefois, pour les voyageurs en provenance des pays où sévissent les variants dangereux du Covid-19, les mesures de restriction et de confinement obligatoire seront maintenues. La liste des pays sera mise en place et mise à jour régulièrement.

De plus, des tests rapides seront réalisés sur tous les voyageurs à l’arrivée sur le territoire tunisien. Et si le test se révèle positif, le voyageur devra se mettre en quarantaine.

>>> LIRE AUSSI: Covid-19: la Tunisie s'ouvre aux touristes malgré les restrictions sur son sol

Cet allègement vise surtout à donner un coup de fouet au secteur touristique, à l’agonie. Les autorités espèrent attirer des touristes dans le sillage des ouvertures des frontières en cours dans le monde, suite à la baisse des contagions.

Engluée dans la crise sociale, la Tunisie tente de sauver ce qui peut l’être d’une seconde saison touristique qui s’annonce plombée par la crise sanitaire. Le 29 avril dernier, le pays a ouvert ses frontières aux tours opérateurs qui transportent la majorité des touristes séjournant dans le pays. Depuis, des dizaines de vols en provenance de Russie et d’Europe de l’Est atterrissent à l’aéroport d’Enfidha qui dessert les villes touristiques de Hammamet et Sousse.

Cette mesure d'allègement a été prise alors que le pays continue d’enregistrer des niveaux de contagions inquiétants. En effet, lors de la journée du mercredi 26 mai, le pays a enregistré 1.397 nouveaux cas pour seulement 6.529 tests effectués, soit un taux de positivité élevé de 21,4%. Cette journée a également été marquée par le décès de 53 personnes à cause du Covid-19.

>>> LIRE AUSSI: Tunisie: un taux de létalité du Covid-19 parmi les plus élevés au monde

Ainsi, depuis le début de la pandémie, le pays a enregistré 340.250 cas de Covid-19 pour un total de 12.451 décès. C’est le 3e pays africains le plus touché, aussi bien en termes de cas enregistrés (derrière l’Afrique du Sud et le Maroc) qu’en ce qui concerne les décès (derrière l’Afrique du Sud et l’Egypte). Sachant que le pays n’a effectué depuis le déclenchement de la pandémie que 1.454.431 de tests, le taux de positivité moyen ressort à 23,4%. Ce qui est énorme.

La campagne de vaccination, quant à elle, n’arrive pas à atteindre sa vitesse de croisière. En effet, après 76 jours de vaccination, le nombre de doses administrées a atteint 875.808 dont 278.131 personnes ayant reçu les deux doses. Pourtant, après un début d’hésitation, les Tunisiens se sont fortement enregistrés sur la plateforme numérique de vaccination Evax. Celle-ci compte actuellement 2.000.624 enregistrements.
Le 28/05/2021 Par Moussa Diop