Fermer

Gabon. Ramadan: la mosquée Hassan II point de ralliement des musulmans de Libreville

Mise à jour le 12/06/2018 à 13h34 Publié le 12/06/2018 à 13h29 Par Le360 Afrique - MAP

#Société
Mosquée Hassan II

Le Président Ali Bongo, priant à l'intérieur de la mosquée Hassan II, lors de la fête de l'Aid El-fitr 2017.

© Copyright : DR

#Autres pays : La mosquée Hassan II de Libreville devient, depuis le début de ce mois béni de Ramadan, un point de rassemblement incontournable pour les membres de la communauté musulmane au Gabon, qui y accomplissent leur prière ou y assistent à des causeries religieuses.


La mosquée, dont le staff religieux s'est renforcé en ce mois sacré par l’arrivée de deux prédicateurs marocains dépêchés par le ministère des Habous et des affaires islamiques, connait en ce mois de générosité une grande affluence des fidèles de différentes nationalités en quête de connaissance des préceptes de la sainte religion.

Désignés par le Conseil supérieur des oulémas parmi une délégation de près de 400 imams et prédicateurs dépêchés à travers le monde pour assurer un meilleur encadrement religieux des musulmans en période de Ramadan, les imams Naji Idrissi Mohamed et Youssef Ait Said ont, depuis leur arrivée à Libreville la veille de ramadan, accompli de multiples actions pour satisfaire les attentes de la communauté musulmane librevilloise attachée aux vraies valeurs de l’Islam tolérant.


>>>LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire-Maroc: le roi lance les travaux de la «Mosquée Mohammed VI» d’Abidjan

A cet égard, les deux imams ont officié les différentes prières et veillées durant le mois béni, assuré les prêches de vendredi et animé des causeries religieuses notamment après la prière d’Addohr.

Dans des déclarations à la MAP, ils ont souligné que les thématiques abordées tout au long de ce mois de piété et de recueillement aussi bien lors des causeries religieuses que de la prière du vendredi ont porté sur le Ramadan, la lecture du coran, les actes de bienfaisance, la bonté envers ses parents, la sincérité, la pureté, la prière et le jeûne, les actes d’adoration, la fraternité musulmane et les dépenses dans le sentier de Dieu.

Et les imams d’expliquer que le but est de passer en revue les différents préceptes de l’Islam, notamment ceux se rapportant aux invocations de Dieu et au comportement de l’homme, précisant que leurs interventions sont souvent orientées selon les questions soulevés par l’assistance.


>>>LIRE AUSSI: Vidéo. La mosquée Mohammed VI, un «cadeau précieux» aux musulmans de Tanzanie

Dans ce sens, ils se sont dits satisfaits de l’interaction de l’assistance et de la soif de connaissance manifestée par les fidèles, relevant que cette mosquée est un chef d'oeuvre architectural marocain, qui permet à la communauté marocaine au Gabon d’accomplir les prières dans des conditions comparables de celle du Maroc.

"La mosquée Hassan II de Libreville, érigée en plein centre de la capitale gabonaise, est une plateforme idoine de communion entre l’ensemble de la communauté musulmane au Gabon", ont-ils-dit, soulignant que ce monument, historique et spirituel, est une parfaite illustration des valeurs de coexistence, de modération, de tolérance et d’ouverture prônées par l’Islam.

Inaugurée le vendredi 11 février 1983, la Mosquée Hassan II de Libreville ne cesse depuis de promouvoir les valeurs de tolérance et d'humanisme prônées par la sainte religion et de contribuer au rayonnement de l'Islam au Gabon, en particulier, et en terre africaine, en général.
Le 12/06/2018 Par Le360 Afrique - MAP